LCI et Paris Première gratuites sur le TNT et la Freebox ? Le CSA organise les auditions

LCI et Paris Première gratuites sur le TNT et la Freebox ? Le CSA organise les auditions

La décision finale du CSA interviendra entre la fin du mois de juin et la fin du mois de juillet 2014. Cette décision du CSA va également avoir un impact pour les Freenautes puisque si LCI et Paris Première passent en gratuit sur la TNT, elles seront également disponibles gratuitement sur Freebox TV. La loi oblige en effet les opérateurs à reprendre les chaînes gratuites de la TNT dans leurs bouquets TV.

Nonce Paolini, le PDG de TF1, a d’ores et déjà annoncé la couleur. "Aujourd’hui, il n’y a plus d’avenir sur le payant. Il faut que LCI vienne pour le pluralisme sur le clair, ensuite on verra bien comment le public l’accueillera", tout en insistant qu’en cas de refus du CSA, il sera obligé de fermer LCI.

S’agissant de LCI, les auditions des tiers sont prévues le mardi 13 mai. Seront entendus dans l’ordre du tirage au sort : NextRadioTV, le syndicat professionnel des radios diffuseurs généralistes privés (SRGP), le syndicat professionnel des télévisions locales de France (TLF), le groupe Canal+, Orange, l’association des chaînes indépendantes (L’Equipe 21, Numéro 23, Gulli, BFM TV, RMC Découverte, NRJ 12, Chérie 25), France Télévisions, l’association des chaînes conventionnées éditrices de services (ACCeS) et L’Equipe 24/24.  

S’agissant de Paris Première, les auditions des tiers sont prévues le mardi 27 et mercredi 28 mai. Seront entendus dans l’ordre du tirage au sort : l’association des chaînes indépendantes (L’Equipe 21, Numéro 23, Gulli, BFM TV, RMC Découverte, NRJ 12, Chérie 25), NextRadioTV, l’Equipe 24/24, la société des auteurs compositeurs dramatiques (SACD), Numéro 23, NRJ Group, France Télévisions, le syndicat des producteurs indépendants (SPI), le syndicat professionnel des télévisions locales de France (TLF), le syndicat des producteurs et créateurs d’émissions de télévision (SPECT), Orange, le groupe Canal+ et l’association des chaînes conventionnées éditrices de services (ACCeS). Ces auditions n’excèderont pas 45 minutes dont 15 minutes au maximum d’exposé introductif conclut le communiqué du Conseil.