Orange expérimente les réseaux téléphoniques alimentés par de l’énergie renouvelable

Gros consommateur d’énergie, Orange et l’entreprise Arelis cherchent désormais une solution pour faire fonctionner les réseaux de télécommunications de l’opérateur via "l’énergie verte".

Consommant en majorité de l’électricité produite par l’énergie fossile, pour faire fonctionner l’ensemble du réseau, notamment très haut débit, les opérateurs sont déjà entrain de plancher sur des énergies alternatives. C’est notamment le cas d’un centre d’Orange, du côté de Lannion en Bretagne, qui est entré en phase de tests depuis quelques semaines. L’installation d’une éolienne et d’un panneau solaire a déjà permis de réduire 25 à 30 % la contribution fossile à la production d’électricité pour la "station hybride".
 
L’objectif étant d’atteindre rapidement les 100 % en énergie renouvelable, Orange et Arelis planche désormais sur un moyen de stocker l’énergie pour palier aux manques de vent et/ou l’absence de soleil, notamment la nuit et éviter ainsi que le réseau ne pâtisse de l’absence d’électricité.
 
Si l’opération menée à Lannion obtient des résultats significatifs, Orange pourrait étendre ce processus à l’ensemble de son réseau et donner l’exemple aux autres opérateurs.
 
Source : RTL