Les grandes manoeuvres financières des télécoms, médias et nouvelles technologies

Le secteur des télécoms des médias et des nouvelles technologies est en pleine mutation dans le monde. L’année 2014 semble être l’année du changement à l’ère de la 4G, du FTTH et du tout numérique. De nombreuses entreprises de ces secteurs se rachètent, fusionnent ou changent de propriétaires en ce début 2014.

Selon le Financial Times, le changement se produit a grande vitesse avec déjà plus de 174 milliards de dollars en fusions et acquisitions en trois mois soit plus de 3/5 des opérations dans le monde et en augmentation de plus de 65 % en un an.

Entre le géant des télécoms européens qui s’offre le câblo-opérateur Ono, la fusion entre Comcast et Time Warner dans les médias, Facebook qui s’offre WhatsApp, le quotidien britannique explique ces grandes manoeuvres dans le numérique par une volonté des géants du secteur de "sécuriser l’accès aux consommateurs mondiaux". Elles s’explique également par le désengagement de certains fonds de capital-risque de certaines entreprises acquises avant la crise.

Il ne faut pas s’attendre à une accalmie, de nombreuses rumeurs de rapprochements et de concentration du secteur sont déjà plus ou moins officialisées et devraient intervenir en 2014. En France, les dossiers majeurs concernent la vente de SFR par Vivendi à Bouygues ou Numericable, ou encore l’entrée de Microsoft dans le capital de Dailymotion.