Virgin Mobile refuse la résiliation d’un abonné décédé

 Michel Sayer, un habitant des Vosges, déplorant le décès de son fils, a eu la désagréable surprise de devoir en plus se battre avec Virgin Mobile pour la résiliation de l’abonnement de son fils. Il avait pourtant envoyé une lettre recommandée avec le certificat de décès de son fils.

En échange, l’opérateur l’a menacé de poursuites devant une juridiction civile s’il ne réglait pas les 18,99 € d’abonnement mensuel de son fils.

"Je suis certes le titulaire de son contrat de téléphone portable, puisqu’il était mineur, mais il est bien spécifié sur ce contrat qu’il était l’utilisateur de la ligne. j’ai appelé à plusieurs reprises le service client. J’ai beau leur expliquer qu’il était mineur, je suis face à un mur. On reçoit des messages sur l’ancien téléphone de Valentin pour demander qu’on paie. quand le téléphone de mon fils mort sonne, ça fait bizarre". Raconte le père de la victime à l’AFP

Du côté de Virgin Mobile, l’affaire étant révélée dans la presse, on regrette cette situation : "c’est une erreur humaine dans le fonctionnement de la ligne. La directrice du service client de l’opérateur a immédiatement appelé M.Sayer pour lui présenter ses excuses." 

D’autant plus regrettable que le chef de famille ayant pris des abonnements pour toute la famille, a manifesté son désir de résilier toutes les lignes qu’il avait chez Virgin " par ce qu’on a vraiment l’impression qu’on nous prends pour des imbéciles. On commence à peine à faire notre deuil et on nous pourrit la vie."

Source : TF1