Rencontre entre Bouygues et Montebourg : Le très troublant « hasard » du calendrier à la veille d’une tribune contre Free Mobile

Rencontre entre Bouygues et Montebourg : Le très troublant « hasard » du calendrier à la veille d’une tribune contre Free Mobile
 
Ce matin, nous vous rapportions la tribune d’Arnaud Montebourg et de Fleur Pellerin publiée dans le Figaro. Les propos des deux ministres sont à charge contre Free Mobile, et sous entendent que le secteur va mal à cause de son arrivée. Les arguments utilisés ont de quoi étonner également pour des ministres de gauche, puisqu’ils reprennent presque mot pour mot, ceux de Martin Bouygues. « "Notre première mission est de protéger et développer cette industrie et ces emplois. Or en arrivant aux responsabilités, nous avons trouvé un secteur des télécoms meurtri, méprisé, en proie au déclin. Quel paradoxe pour un secteur d’avenir ! " 
 
Cette fois-ci, le « Coucou » est remplacé par le « passager clandestin », mais ces termes sont aussi dénigrants l’un que l’autre et ont de quoi étonner de la part de ministres. "Ce déploiement ne sera possible qu’à deux conditions : d’une part les opérateurs doivent pouvoir partager certains investissements, dont le poids, porté seul, serait trop lourd dans un marché à quatre ; d’autre part il ne peut y avoir un passager clandestin et chacun doit prendre part à l’effort, y compris Free qui doit progressivement se passer d’Orange et s’affirmer comme un opérateur crédible et durable en investissant à son tour dans son propre réseau. " 
 
Or ces propos n’interviennent pas à n’importe quel moment. En regardant l’agenda d’Arnaud Montebourg, on constate que celui-ci a reçu Martin Bouygues mardi soir, la veille de la tribune, en présence également de Fleur Pellerin. «Mardi 12 mars, de 19h15 à 20h15 : Entretien avec M. Martin BOUYGUES, Président Directeur Général du groupe BOUYGUES, en présence de Mme Fleur PELLERIN, ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Economie numérique » peut on lire sur l’agenda du Ministre.
 
 
Une troublante « coïncidence » du calendrier qui en dit long sur les rapports entre le patron de Bouygues et les deux ministres. Reste à savoir si la tribune a vraiment été écrite par les deux ministres ou si c’est maintenant Martin Bouygues qui s’occupe directement de la communication du ministère…