Abstinence de rejet du porno pour le Parlement Européen

On vous en parlait il y a quelques jours, le parlement Européen a adopté ce jour, la résolution sur la lutte contre les stéréotypes liés au genre. La résolution visait également une interdiction de la pornographie dans tous les médias, y compris internet.

Cette partie de la résolution a été amendée et rejeté au grand dam de la rapporteure Kartika Tamara Liotard qui demandait aux états membres de l’Union Européenne de "prendre des mesures concrètes à la suite de la résolution du Parlement du 16 septembre 1997 sur les discrimination des femmes dans la publicité, qui réclamait l’interdiction de toutes les formes de pornographie dans les médias" en particulier dans les jeux vidéos qui "ont tendances à présenter des femmes en tenue provocante dans des positions à connotation sexuelle".

 

Suite à la publication de cette résolution, les boites mails des députés européens ont été inondés de messages les incitant à rejeter le texte. Devant le nombre de mails envoyés les députés avaient été obligés de filtrer ces e-mails.

Les sites coquins peuvent donc respirer, leurs abonnés seront soulagés.

Pas de plaintes contre le X pour la sauvegarde des contenus de même type, en sexualité comme en économie, en Europe, le cours de la bourse est toujours intouchable…

Source : Numérama