La fin de France Télécom au profit du seul nom d’Orange?

Service public depuis 1988, ex-monopole de l’état, France Télécom s’apprête à définitivement tourner la page et de terminer sa portabilité vers Orange. Si actuellement Orange et France Télécom cohabitent au sein de la même structure, la frontière tellement mince entre les deux amène souvent la confusion. Depuis 2006 c’est même Orange qui a pris le pour toutes les offres Internet, télévision et mobile. Les vêtements de travail des techniciens d’intervention, l’habillage des voitures de fonction et les fiches de paye sont déjà passé sous couleurs Orange.

L’Etat qui détient encore 27% du capital, les salariés encore pour partie fonctionnaire, seraient tous prêts à sauter le pas et faire disparaître définitivement le nom de l’ancienne structure.

"Rien n’est encore décidé, prévient-on à Orange, on ne sait pas encore si on présentera la résolution pour l’AG 2013 ou l’ AG 2014"

Le groupe avait déjà tenté l’opération avant la vague de suicide qui avait touché France Télécom, nouvelle tentative en 2012 par l’intermédiaire de Stéphane Richard, avortée pour cause d’élection présidentielle. Le PDG d’Orange-France Télécom semble maintenant décidé à prendre son temps pour finaliser la fusion : "Le projet de changement de nom fera l’objet d’une concertation avec l’ensemble du personnel."

 

Source : Le monde