L’Arcep redéfinit le Très-Haut Débit et comprend dorénavant le réseau Numéricable

L’Arcep redéfinit le Très-Haut Débit et comprend dorénavant le réseau Numéricable

L’Arcep qui a publié son observatoire du Haut Débit et du Très Haut Débit pour le 3eme trimestre, a redéfini le Très Haut-Débit pour s’accorder à celle proposée par la Commission Européenne, dans le cadre de la stratégie numérique européenne. Sont maintenant considéré comme réseau Très-Haut-Débit :

  • les offres à très haut débit en fibre optique jusqu’à l’abonné.
  • les offres à très haut débit en fibre optique avec terminaison en câble coaxial.

L’Arcep a également baissé les seuils des débits descendants à 30 Mbits/s et 100Mbits/s pour caractériser le Très-Haut-Débit.

Une nouvelle donne qui remet le Réseau Numéricable et les offres Darty-Box, Auchan Box et BBox Fibre dans le panier du Très Haut Débit.

Etat du marché du très haut-débit au 1er novembre 2012 :

Le nombre d’abonnements très haut débit atteignait 1,49 million à la fin du troisième trimestre 2012 (+ 49 000 environ sur le trimestre, + 219 000 sur un an) dont :

  •  270 000 abonnements au très haut débit en fibre optique jusqu’aux abonnés ; leur nombre a augmenté de 24 000 (+ 9,6 %) au cours du trimestre et de 98 000 (+ 57 %) sur un an.
  • 1 220 000 autres abonnements au très haut débit à 30 Mbit/s, dont les accès en fibre optique avec terminaison en câble coaxial ; leur nombre augmente de 25 000 (+ 2,1 %) sur le trimestre et de 120 000 (+ 11 %) sur un an ; parmi ces abonnements, 570 000 permettaient un accès à 100 Mbit/s (+ 7,8 % sur le trimestre et + 34 % sur un an).

Point sur le déploiement du Très Haut-Débit en France :

  • Au 30 septembre 2012, les déploiements de France Télécom concernent ainsi 81 des 148 communes des zones très denses et 31 communes des zones moins denses (communes avec au moins un point de mutualisation mis à disposition des opérateurs tiers).
  • Les déploiements de SFR concernent 54 communes des zones très denses et quelques communes des zones moins denses.
  • Les déploiements de Free concernent 31 communes des zones très denses et une dizaine de communes des zones moins denses. Par ailleurs, 48 communes des zones très denses et 294 communes des zones moins denses sont concernées par des déploiements de réseaux FttH d’initiative publique au 30 septembre 2012.

<>

L’ensemble de ces déploiements permettaient, fin septembre 2012, à environ 8,83 millions de logements d’être éligibles16 au très haut débit à 30 Mbit/s, sachant que certains logements
peuvent bénéficier de deux accès, l’un par un réseau câblé modernisé, l’autre par un réseau FttH :

  • 8 449 000 logements étaient éligibles à des offres très haut débit à 30 Mbit/s en fibre optique avec terminaison en câble coaxial, dont 3 160 000 se situent en dehors des zones très denses ; parmi ces logements, 4 731 000 étaient éligibles à une offre à 100 Mbit/s ;
  • 2 038 000 logements étaient éligibles aux offres à très haut débit en fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH), ce qui correspond à une hausse de 16,4 % en un trimestre et de 51% en un an ; parmi ces logements, 363 000 sont situés en-dehors des zones très denses, et 328 000 sont éligibles via des réseaux d’initiative publique.

Source : Arcep