Création audiovisuelle française : Le CSA veut taxer Youtube et Dailymotion


Le CSA s’ennuie, il veut en faire plus et ne pas se cantonner uniquement au temps de parole des candidats pendant les législatives. Il veut aussi avoir un œil sur Youtube et Dailymotion. Ainsi, le CSA veut remettre en question le statut d’hébergeur des sites de streaming vidéo .

 
« Le Conseil s’intérroge sur la différence faite par le législateur en 2009 entre les services de médias audiovisuels à la demande et ceux qui permettent au public de mettre en ligne des vidéos (Youtube Dailymotion) » écrit dans une lettre envoyée à Youtube Michel Boyon, président du CSA.
L’idée du CSA est d’imposer aux deux sites de streaming une participation financière à la création audiovisuelle française comme le font les chaînes de TV classiques.

 

Source : Libération