La guerre entre Martin Bouygues et Xavier Niel se joue aussi devant le CSA

La guerre entre Martin Bouygues et Xavier Niel se joue aussi devant le CSA
Les rapports entre Free et Bouygues ont depuis longtemps été compliqués. On se souvient que lors du lancement de la Freebox, et durant plusieurs années, TF1 avait refusé d’être reprise dans l’offre TV de Free. De la même façon, Bouygues refusait que l’opérateur télécom reprenne le bouquet TPS. Les relations s’étaient depuis détendues, mais le lancement de Free Mobile a réanimé les tensions entre les deux groupes.
 
Outre le secteur des télécoms, c’est maintenant dans l’audiovisuel que les deux partons emblématiques vont se retrouver face à face. En effet, Xavier Niel est l’un des actionnaires de TVous La diversité, une des 6 nouvelles chaînes qui a été choisie par le CSA pour être diffusée sur la TNT. Même si la nouvelle chaîne et le groupe TF1 ne jouent pas dans la même catégorie, la Une a déjà fait savoir au CSA qu’elle ne voulait pas que sa nouvelle chaîne HD1 se retrouve sur le même multiplex que TV La diversité. La raison est que Xavier Niel « est devenu l’ennemi juré » de Martin Bouygues depuis le lancement de Free Mobile, rapportent Les Echos.
 
Le CSA va donc devoir faire son choix en fonction des désidératas de chacun et placer 3 chaînes sur le multiplex R7 et les 3 autres sur le multiplex R8 de la TNT, en regroupant « un grand groupe, un groupe moyen et un petit groupe » sur chaque multiplex. Ce choix est important pour les chaînes concernées puisqu’elles se partagent les coûts de diffusion et que se retrouver au coté d’une petite chaîne peut représenter un risque si elle dépose le bilan. Mais même si TVous est la plus petite des nouvelles chaînes sélectionnées par le CSA, elle présente un actionnariat prestigieux « outre Niel, elle réunit François-Henri Pinault (PPR), Jean-Charles Naouri (Casino), Jacques Veyrat (Eiffel Investment Group) ou encore Matthieu Pigasse (Lazard, « Le Monde »). En cumulant ces milliardaires, elle est finalement plus riche que toutes les autres ! » soulignent Les Echos.
 
Logiquement, le CSA devrait donc séparer TF1 de TVous et de M6 (avec sa nouvelle chaîne 6 Ter), qui devraient se retrouver sur le même multiplex. La troisième chaîne pourrait être RMC découverte. L’autre multiplex regrouperait donc HD1 (TF1), L’équipe TV et Chérie HD, dont le propriétaire NRJ entretient de bonnes relations avec TF1.
 
Source : les Echos