Free Mobile dans le tunnel sous la Manche : quelques explications suite à la signature de la convention

Free Mobile dans le tunnel sous la Manche : quelques explications suite à la signature de la convention

 
Nous vous informions il y a quelques jours de la signature entre Free, Orange, SFR, Bouygues, Alcatel et Eurotunnel d’une convention en vue de permettre aux voyageurs d’accéder aux services GSM et 3G mobiles dans l’Eurotunnel au travers du déploiement d’un système GSMPUBLIC (GSM-P). Le nouveau service sera opérationnel en juillet 2012, à temps pour les Jeux Olympiques de Londres. La signature a eu lieu aujourd’hui et quelques détails ont été donnés. Tout d’abord, grosse déception pour les abonnés Free Mobile puisque l’opérateur ne rejoindra ce dispositif qu’en 2017 !
 
Le système permettra les services suivants :
 
La continuité du service voix, l’accès aux services de données haut débit comme les appels vidéo et le jeu pour des voyageurs utilisant le réseau d’un opérateur mobile dans le tunnel,
 
L’introduction de services Internet à bord utilisant des systèmes d’information déployés par des opérateurs de train, pour garantir l’information aux passagers et leur permettre de se distraire tout au long de leur voyage,
 
La fourniture d’un système GSM-P innovant qui résiste aux conditions environnementales difficiles (brume d’eau salée, fumée), permet la surveillance et le diagnostique à distancetout en assurant la continuité des services aux voyageurs,
 
Enfin, de nouveaux services seront disponibles pour l’ensemble des voyageurs pour les Jeux Olympiques de Londres en 2012.
 
Qu’ils se déplacent pour des projets personnels ou professionnels, les passagers pourront appeler depuis leurs téléphones cellulaires et accéder à des services de divertissement et d’information embarqués pendant la traversée du Tunnel sous la Manche sans interruption de services.
 
Le projet d’un montant de 14 millions € inclut un contrat de garantie de 4 ans pour la maintenance et les pièces détachées.Cette solution est en outre prête pour le LTE et pourra de ce fait distribuer les futurs services 4G.