Le surplus de trafic sur le réseau d’Orange pourrait coûter 100 millions d’euros par an à Free

Le surplus de trafic sur le réseau d’Orange pourrait coûter 100 millions d’euros par an à Free
 
Hier avait lieu, au siège de Free, la rencontre avec Orange. L’objectif était de faire « le point sur les dysfonctionnements relevés depuis le lancement de l’offre Free Mobile. » selon Challenges. Cette réunion s’est terminée dans la soirée mais rien n’a filtré. "Nous n’avons absolument aucun commentaire à faire au sujet de cette réunion" a indiqué un porte parole d’Orange. Mais Selon une source proche du dossier citée par Challenges, « la réunion de mardi avait d’ailleurs pour but d’envisager les sorties de crise possibles : soit l’interruption pure et simple du contrat d’itinérance, soit la transformation de ce contrat en un simple contrat de MVNO, soit la mise à niveau rapide du réseau de Free, de telle sorte qu’il puisse absorber le volumineux trafic suscité par les centaines de milliers d’abonnés de Free Mobile. »
 
Mais si Orange se plaint de l’utilisation, selon lui, abusive de son réseau, ce trafic supplémentaire va lui rapporter beaucoup. Ainsi, au siège de France Télécom, on estime que si Free utilise massivement le réseau d’Orange pour écouler son trafic, alors ce volume supplémentaire s’apparente à une sorte de "dépassement de forfait". « Lequel est, bien sûr, facturé au prix fort à Free : autour de Stéphane Richard, la somme de 100 millions de plus par an est évoquée si la tendance se poursuit. » rapporte Challenges Cette somme s’ajouterait au 250 millions que Free devra verser à Orange chaque année durant 6 an pour ce contrat d’itinérance.
 
Source : Challenges