Stéphane Richard : « Non, ce n’est pas panique à bord »

Stéphane Richard : « Non, ce n’est pas panique à bord »
Stéphane Richard fait actuellement la tournée des medias pour défendre les offres mobiles d’Orange face à l’arrivée de Free. Il a ainsi répondu cet après midi aux questions de Luc Evrard sur Europe 1. Le PDG de France télécom a démenti le fait que « c’était la panique à bord « chez les opérateurs mobile historique. Selon lui « Tout se passe comme on avait prévu, » et tout avait anticipé.
 
Stéphane Richard estime que Free travestit la réalité et qu’il est faux de dire que la téléphonie mobile en France était une anomalie dans les pays developpés. Il affirme que « Les prix en France étaient dans la moyenne basse européenne, moins cher qu’en Allemagne en Espagne ou en Italie ou d’autres pays »
 
 
Il a également explicité les propos qu’il avait tenus sur BFM Business concernant les abonnés qui revenaient chez Orange après être passés chez Free Mobile : « on a des dizaines de personnes qui reviennent» annonce-t-il.