Free Mobile : Orange, SFR, Bouygues accusent le coup

Free Mobile : Orange, SFR, Bouygues accusent le coup


Lors de la présentation des nouvelles offres Free Mobile, Xavier Niel n’a pas vraiment été très tendre pour qualifier les opérateurs mobiles concurrents. Ce matin, sur BFM TV, Xavier Niel renchérissait en expliquant que ceux qui payent leur forfait plus de 20€ sont pris pour des pigeons.

« On vous presse comme des citrons, c’est nous les pigeons et on en a ras-le-bol de se faire arnaquer avec les prix les plus élevés d’Europe » a-t-il lancé pour introduire la présentation de Free Mobile. Face au forfait idéal, la concurrence avance à tâtons et ce cantonne pour l’instant à une critique prudente notamment sur le réseau Free Mobile.

 
La réaction à chaud de la concurrence :

Au soir du lancement de Free Mobile les trois opérateurs mobiles sont resté très prudents.
Orange annonce une rapide contre attaque : "Le message que nous souhaitons faire passer auprès de nos clients, c’est qu’ils se rassurent : nous allons revenir extrêmement rapidement vers eux avec des propositions", a assuré l’opérateur historique à Europe 1 ajoutant que plusieurs offres étaient déjà en préparation.

 
SFR se dirige plus vers des ajustements sans pour autant transformer ses offres disponibles en magasin : "Ce qu’on va expliquer à nos clients, c’est que l’on a beaucoup démoyennisé nos tarifs", a expliqué Franck Cadoret, le Directeur général de SFR sur l’antenne d’Europe 1. Pour SFR, l’avantage de la marque au carré rouge est d’apporter le meilleur rapport qualité prix à ses clients. Pour l’instant, SFR compte faire évoluer son offre low-cost. Franck Cadoret considère que l’offre Free Mobile est « un lancement tarifaire » Il a annoncé l’apparition prochaine d’un nouveau forfait dans sa série Red, accessible via Internet. « Il sera environ 15 % plus cher que l’offre de Free, mais la qualité du service n’est pas comparable ».

 

Et pour Bouygues Télécom, la stratégie retenue semble celle de l’attente. Au micro d’Europe 1, le secrétaire général de Bouygues Télécom, Didier Casas, a assuré que "l’obsession de Bouygues Telecom, c’est de servir le mieux possible ses clients et de répondre jour après jour a leurs besoins. Une offre de téléphonie mobile, ce n’est pas que le prix". Il considère que l’offre Free Mobile n’est pas claire et qu’elle contient « peu d’innovation et guère de surprise ».
L’opérateur attend sûrement la date du 24 janvier pour proposer sa riposte. A cette date, Bouygues Télécom a convoqué la presse autour de sa Bbox.

 
Source : Europe 1