Post-eG8 Forum : Eric Besson organise un colloque sur la régulation d’Internet

Le ministre de l’économie numérique était sur France Inter ce matin. Eric Besson est notamment revenu sur l’après eG8. Le ministre accueille, le 21 octobre prochain, des chefs d’entreprises, des représentants de Facebook, Twitter et Google mais aussi Neelie Kroes et des blogueur.

 
Comme promis au printemps, Eric Besson organise un colloque sur le Net, baptisé "Nouveau Monde 2.0 : concrétisons l’Internet du futur". Les grands patrons ne seront pas tous là sauf peut être Stephane Richard, le PDG d’Orange. Selon La Tribune, le ministre a convié à la fois des chefs d’entreprise, des hommes politiques, et des blogueurs. Bien que les patrons des géants du Net ne fassent pas le déplacement, Facebook, Google et Twitter sont représentés via leurs vice-présidents, respectivement Elliot Schrage, David Drummond et Katie Stanton. Jean-Pierre Courtois parlera au nom de Microsoft, Robert Pepper pour Cisco.

 
Ainsi, l’objectif de cette prochaine conférence, qui se tiendra à Bercy, est d’assurer un suivi après les débats de l’eG8 et la réunion de l’OCDE sur la régulation du net. Le 24 et 25 mai dernier, Nicolas Sarkozy ouvrait les journée du Forum eG8 avec un certain nombre d’invités comme Xavier Niel (Free), Marc Zuckerberg, fondateur de Facebook, Eric Schmidt, Président éxecutif de Google, Léo Apotheker de Hewlett-Pacard, Jimmy Wales de Wikipedia, Ben Verwaayen d’Alcatel-Lucent, Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, Rupert Murdoch, patron de News Corp, Arthur Sulzberger, patron du New York Times, James Gianopulos de Fox Film Entertainement…

 
Les grands patrons du web avaient fait le déplacement pour faire entendre leur voix. Xavier Niel, Jacques-Antoine Granjon (Vente-privée) et Marc Simoncini (Meetic), interrogés par Challenges, avaient alors milité en faveur d’une réglementation européenne harmonisée, qui permettrait aux entrepreneurs du net de se développer facilement sur un marché plus large, et lutter à armes égales avec les Américains et les Chinois.

 
Au final, le forum eG8 a laissé transparaître quelques idées fortes. Internet est ainsi considéré comme un "accélérateur de croissance pour l’économie qui doit être accessible à tous tout en régulant le contenu". Un bilan qui n’a cependant pas été à l’unisson pour tous : "Il y a une loi folle en France sur le piratage", avait jugé Xavier Niel, patron de Free, en référence à la Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protection des droits sur Internet (Hadopi).

 

Un accent sur la régulation d’internet :
Contentement d’un côté, divergences de l’autre, le colloque « Nouveau Monde 2.0 » portera l’accent sur la régulation avec la présence de Neelie Kroes, du président du CNN, Gilles Babinet mais aussi des représentants politiques de tous les continents.

Trois plénières sont également au programme : La première est intitulée « Innovation, amie ou ennemie des réseaux », la seconde est consacrée à la compatibilité du modèle économique d’Internet avec la vie privée, et la troisième porte sur le combat contre la fracture numérique.

 
Au micro de France Inter ce matin, Eric Besson a été peu loquace. A la question, Faut-il s’attendre à des réformes importantes d’ici à la présidentielle dans le secteur de l’internet, le ministre a botté en touche et a seulement indiqué qu’il n’était pas le seul décideur. Au-delà de sa volonté d’avoir « un internet libre, responsable et ouvert » le ministre du numérique a tout de même annoncé la mise en place d’un projet internet pour tous en Afrique.

 
En guise de clôture du colloque, ministres et chefs d’entreprises se réuniront à huit clos pour évoquer la sécurité des réseaux.
 

Source : La Tribune