“La Révolution du Mobile” : Free assigne Numéricable devant le Tribunal de Commerce de Paris

“La Révolution du Mobile” : Free assigne Numéricable devant le Tribunal de Commerce de Paris

 

Selon PCINpact, Free vient de réclamer à Numéricable dix millions d’euros par le biais d’une assignation devant le tribunal de commerce de Paris.

 
Un nouveau post twitter de la part de @Numéricable concernant « la révolution du mobile » aurait mis le feu aux poudres et aurait motivé la dépêche d’un huissier au siège de Numéricable par Free apportant une assignation devant le tribunal de commerce de Paris.

 

 

Début mai, Free a mis en garde Numéricable, qui a lancé le buzz « la révolution du mobile », par la voix de son avocat. Free craignait « que cette communication cherche à profiter indûment de leurs propres efforts commerciaux ou d’en limiter les effets, tout en semant une certaine confusion vis-à-vis du public… ». Le cabinet d’avocat apportait plusieurs arguments pour démontrer que la communication « de la révolution du mobile » porte atteinte « à l’image du groupe Iliad-Free qui a révolutionné le marché des communications électroniques (triple play…) ces dernières années, la société Free Mobile se propose d’en faire autant dans le secteur de la téléphonie dès 2012 »
 
Du coup, Iliad estime que Numéricable amène une confusion qui a pu tromper un certain nombre d’internautes : « Cette propagation sur ces réseaux sociaux (…) a pris une très vaste ampleur puisque plus de 50.000 messages ont été envoyés sur Twitter et ont touché plus de 300 000 personnes, la page Facebook ayant enregistré quant à elle plus de 2600 intervenants » note Free dans l’assignation.
 
Dans sa démarche, Free souhaite obtenir une réparation d’un préjudice constitué par le détournement de son image.

 

 

Source : PcINpact