Maxime Lombardini : Free révolutionne les nouveaux usages numériques dans les foyers

Maxime Lombardini : Free révolutionne les nouveaux usages numériques dans les foyers

Lors de la présentation de la nouvelle Freebox Révolution de Free, Média + s’est entretenu avec Maxime Lombardini, Directeur général du Groupe Iliad.

<>
« La révolution se situe dans l ’interface de laFreebox Révolution, dans sa capacité de stockage (250 Go) qui permet d’accéder plus librement, plus rapidement et plus intuitivement à tous les contenus audiovisuels que nous proposons ».
 
Face à la concurrence Free marque des points. « Grande première, les internautes pourront désormais téléphoner librement depuis leur ligne Freebox vers toutes les lignes mobiles et fixes en France. Notons également la présence d’un lecteur Blu-Ray, de jeux-vidéo HD, d’une navigation facilitée avec la télécommande gyroscopique, d’un prix extrêmement compétitif ou encore d’une ergonomie révolutionnaire. De nombreux éléments sont assez uniques dans cette Freebox Révolution et nous espérons ainsi atteindre une part de marché de 25% sur le secteur des opérateurs web. »
 
Il est à parier que le lancement d’une offre comprenant les appels illimités vers les mobiles a du faire bondir la concurrence. Ici ou là, certains seraient-ils en crise ? Pour Maxime Lombardini, les préoccupations de la concurrence n’entrent pas en ligne de compte : « Ce n’est pas notre problème ! Nous avons défini une offre complète et nous avons considéré qu’intégrer les appels fixes vers mobiles était un élément très fort pour nos abonnés et nos futurs abonnés. Chacun des autres opérateurs pourra suivre le mouvement s’il le veut, cela serait financièrement bénéfique à l’ensemble de la population… »
 
Le directeur général est également revenu sur l’enrichissement de l’expérience télévisuelle et les éventuelles contraintes éthiques qui pourraient être engendrées par les interactions avec le web : « Pour ceux qui le souhaitent, il y a un environnement très sécurisé autour de la télévision et des programmes délinéarisés d’une part et accessibles de façon linéaire d’autre part, sur la Freebox. Après, chacun est libre et responsable de naviguer ouvertement sur Internet. Concernant les chartes signées par l’ensemble des chaînes TV concernant le développement de la télévision connectée, nous ne mettons aucune opposition aux initiatives des uns et des autres ».

Source : Média +