En 2009, Iliad a généré un chiffre d’affaire de 1 million d’euros grâce au 3617 Annu

En 2009, Iliad a généré un chiffre d’affaire de 1 million d’euros grâce au 3617 Annu

Le minitel n’est pas tout à fait un objet de collection puisque deux millions de ses utilisateurs pianotent encore sur le 3617.

Selon France Télécom, il y a encore plus de 2 millions de terminaux en circulation. Pour moitié, il s’agit d’"émulateurs" c’est à dire un logiciel reproduisant la machine physique sur les ordinateurs. Ainsi, près d’un million de personnes en France utilisent encore ce petit boitier doté d’un écran et d’un clavier azerty.

 

 

Si la fabrication est terminée, les terminaux sont recyclés et parfois remis en circulation. Fin 2009, on a compté 2400 services actifs depuis le Minitel contre 25 000 entre 1996 et 1997.

Le grand public reste aujourd’hui attaché à l’annuaire inversé proposé par le 3617 Annu, un service édité par Iliad qui a encore dégagé un chiffre d’affaire de 1 million d’euros en 2009.

A fortiori, le minitel devrait disparaître d’ici septembre 2011 puisque France Télécom a programmé la fin des réseaux X25 dédiés au terminal aux alentours de cette date.

Toutefois, France Télécom envisage une technologie de remplacement. En 2008, l’arrêt du 3611 avait été très mal perçu par les utilisateurs.

 

Source Le Monde