Numéricâble prêt à aller en justice si Free Mobile obtenait des facilités

Numéricâble prêt à aller en justice si Free Mobile obtenait des facilités
 
Dans une interview accordée ce jour au journal Les Echos, Pierre Danon, le PDG de Numéricâble, revient sur le sujet suite à l’avis d l’Autorité de la concurrence qui avait estimé nécessaire pour Free Mobile d’obtenir un accord d’itinérance en 3G. La licence obtenue par Free n’obligeait en effet ses concurrents qu’à lui proposer un accord en 2G sur les zones qu’il n’aurait pas encore couvertes.
 
Pierre Danon indique que « si on donnait à Free une chose à laquelle nous n’avons pas eu droit, ce serait injuste. Quand on va investir 1,5 milliard d’euros, on apprécie que les règles du jeu soient claires. Si une décision était prise et qu’elle se révélait illégale, nous attaquerions en justice. Mais je ne sais pas si nous serions fondés à réclamer une mise en jeu de la licence »