Le rapport qui accable les méthodes de management de France Télécom

Les 32 suicides depuis 18 mois avaient décidé la direction de France Telecom à prendre le pouls de ses salariés. C’est ainsi qu’un questionnaire avait été envoyé à chacun d’entre eux. Sur les 102 000 membres du personnel, 80 000 ont répondu.

Les résultats viennent d’être dévoilés et c’est une « photographie très noire » selon les syndicats. Alors qu’ "auparavant" 96% des salariés de France Télécom se disaient fiers d’appartenir à leur entreprise, ils ne sont plus que 39% « aujourd’hui ». 55% des salariés se disent plutôt pas satisfaits de leurs conditions de travail alors que 65% estiment que celles-ci se sont dégradées, 30% qu’elles sont inchangées et 5% qu’elles se sont améliorées

D’autre part, 52% disent aussi qu’il leur est arrivé de se sentir "très fatigués ou stressés dans les douze dernier mois", 40% que cela leur arrive "souvent" et 8% que cela ne leur est pas arrivé.

Ils sont par ailleurs 39% à dire que leur santé s’est dégradée ces cinq dernières années, 60% qu’elle s’est maintenue et 1% qu’elle s’est améliorée

"Technologia [NDLR : en charge d’analyser les questionnaires] a indiqué que les conditions de travail étaient nettement plus défavorables à France Télécom qu’ailleurs en France", ont affirmé les syndicats.

Source : AFP