Les bonnes recettes de Bouygues et SFR pour engranger des abonnés ADSL

Les bonnes recettes de Bouygues et SFR pour engranger des abonnés ADSL

Depuis plusieurs mois/trimestres, Bouygues et surtout SFR font en carton en termes de recrutements ADSL. De leur coté, Free et Orange, alors qu’ils ont longtemps été en tête des recrutements, avec respectivement une part de marché de 25% et 50% en moyenne, voient celles-ci baisser (Free seul conserve sa part de marché, mais Alice la fait baisser)

Les Echos apportent aujourd’hui une explication quant aux bons résultats de Bouygues et SFR dans l’ADSL. Selon le journal, ces 2 opérateurs puiseraient allègrement dans leur base d’abonnés mobile pour leur faire des propositions commerciales alléchantes s’ils s’abonnent à leurs offres ADSL. « Les promotions fleurissent, même si elles ne disent pas toujours leur nom tout haut » rapportent Les Echos. Si un client mobile et ADSL appelle le centre de clientèle de SFR pour se désabonner « les vendeurs ont pour ordre de lui faire une ristourne pour qu’il reste chez nous », explique un cadre de SFR.

Free et Orange privés d’une base d’abonnés mobile

Free et Orange ne peuvent eux utiliser leur base d’abonnés mobile et donc jouer dans la même cour que Bouygues et SFR. Free n’a tout simplement pas de base d’abonnés au mobile et, avec 48 % de part de marché dans l’ADSL, Orange est considéré comme dominant sur le marché du haut débit dans l’Hexagone. Il est donc interdit à l’opérateur historique de croiser ses bases de données et donc de faire des offre commerciale pour ses offres ADSL à ses abonnés mobile. Orange vient cependant d’écrire à l’ARCEP pour qu’il le lui permettre.