FreeWiFi vs Neuf WiFi

FreeWiFi vs Neuf WiFi

Et si on comparait le nouveau réseau communautaire des Freenautes (FreeWiFi) au service équivalent chez SFR Neuf (Neuf WiFi). Vous êtes sans doute bien installé alors commençons ce comparatif par le nombre de hotspots disponibles en France et dans le monde.

 

Quel est le nombre de hotspots disponibles ?

 

Les abonnés SFR(Neuf) peuvent utiliser les 400 000 Fonera (principalement en Europe et au Japon) et environ 1,5 millions de hotspots Neuf WiFi via la Neufbox 4 (WiFi 802.11g) en France. 

 

Pour Free, le nombre de Hotspots est carrément double. Le trublion du net a lâché dans la nature plus de 3 millions de Freebox HD. Bien entendu, il faut relativiser ce chiffre. Tous les Freenautes n’ont pas activé le service. Néanmoins, cette énorme toile de Freebox est notamment parsemée de WiFi 802.11n.

 

Comment se connecter à Free Wifi ou Neuf WiFi en mobilité ?

 

La méthode de connexion est quasiment identique. Il suffit de se rendre sur une page dédiée – hotspot.neuf.fr ou wifi.free.fr – et d’entrer son identifiant et son mot de passe. Les deux pages cryptent les informations lors de l’identification.

 

Une étape supplémentaire d’activation est obligatoire avec FreeWiFi lors de la première utilisation du service uniquement. Elle consiste à récupérer un code à 4 chiffres qui s’affiche sur l’écran de la Freebox puis de le reporter sur la page d’identification (pour l’activation du service).

 

Dans les deux cas, les box diffusent deux réseaux distincts. Le premier à usage personnel et le second pour les abonnés nomades. Selon les deux opérateurs, le débit utilisé par le second réseau n’influe pas sur le premier. Ainsi l’abonné sera toujours prioritaire sur sa connexion. Néanmoins, nous nous interrogeons sur le cas d’une Freebox – ou du Neufbox – située près d’une université ou de lieux particulièrement fréquentés : 1 nomade, puis 2, puis 10…. (cf : FreeWifi : comment se partage la bande passante ?)

 

Quels sont les protocoles autorisés ?

 

Le réseau Neuf WiFi est limité aux protocoles http, https, smtp et pop. L’abonné SFR Neuf (en mobilité) ne peut pas utiliser les newsgroups, le Peer to Peer et la Voix sur IP. Dommage…

 

Chez Free, c’est différent. L’accès à tous les protocoles est ouvert sans exception ! http, https, pop, smtp, newsgroup, peer to peer, voip… Good !

 

Bons et mauvais points de la connexion et de la sécurité ?

Le réseau WiFi privé, destiné à l’usage personnel, est protégé par une clé personnelle de sécurité (WEP ou WPA). Mais les réseaux WiFi nomades, accessibles à tous les abonnés SFR Neuf (via Neuf WiFi) ou Free (via FreeWiFi) ne sont pas sécurisés. Les données échangées sur ces réseaux nomades ne sont pas chiffrées.

 

Pour SFR Neuf, l’adresse IP allouée à l’internaute en mobilité est similaire à l’adresse IP de la Neufbox de l’abonné… Aïe… Si Hadopi passe par là, elle pourrait apporter de nombreux problèmes à l’abonné (titulaire de la ligne) en cas de téléchargement illégal ou autres par un abonné en mobilité. L’authentification obligatoire permet de tracer le nomade ? La question reste posée.

 

Nous n’avons pas pu utiliser le service de télévision via le web proposé par SFR-Neuf (21 chaînes disponibles). L’instabilité de la connexion rend la visualisation impossible (saccades, coupures…).

 

Free a tout compris ! Avec FreeWiFi, l’adresse IP allouée par la Freebox au Freenaute en mobilité est différente de celle de la Freebox. Il n’y a donc aucun souci avec Hadopi (par exemple). La connexion est stable. Nous avons consulté tranquillement le service de télévision sur internet proposé par Free aux abonnés (20 chaînes). Des arrêts sont constatés après plusieurs minutes d’utilisation. Des difficultés se font également sentir lors de la navigation sur Dailymotion ou Youtube (Les vidéos sont assez longues à charger).

 

SFR Neuf – Neuf WiFi (Neufbox 802.11g)

 

Les plus :

 

-  1,5 millions de Neufbox4 + 400 000 Fonera

-  Neuf WiFi est accessible aux abonnés dégroupés et non dégroupés.

-  Le partenariat avec FON. Les abonnés Neuf qui activent la fonction FON peuvent les utiliser librement.

-  L’application SFR WiFi pour iPhone qui permet de se connecter automatiquement

 

Les moins :

 

-  La lenteur lors du chargement des pages web et des vidéos

-  Adresse IP identique à la Neufbox,

-  Plusieurs protocoles non autorisés (voip, peer to peer…).

 

Free – FreeWifi (Freebox 802.11gn + PC 802.11gn)

 

Les plus :

 

-  Plus de 3 Millions de Freebox

-  Le WiFi 802.11n

-  Les Freenautes peuvent utiliser tous les protocoles (voip, peer to peer…).

-  L’adresse IP du nomade est totalement différente pour une meilleure sécurité

-  Les futurs abonnés peuvent s’inscrire depuis FreeWiFi et utiliser le réseau en attendant

 

Les moins :

 

-  Un problème de sécurité non réglé concernant les mots de passe

-  Les Freenautes non dégroupés ne peuvent pas utiliser FreeWifi

-  La lenteur sur certains sites de vidéos (Dailymotion,…)

-  L’incapacité pour les Freenautes de désactiver FreeWiFi indépendamment de la connexion WiFi privé. Pour désactiver le réseau nomade FreeWiFi, il faut entièrement désactiver le module WiFi de la Freebox (Ce qui prive les abonnés de leur connexion WiFi). Nous espérons qu’une modification sera apportée.

 

On n’aime pas :

 

La phrase suivante, présente chez les deux fournisseurs : "la qualité de services dont ils disposent est garantie, en particulier la télévision et le téléphone". (Internet est en option ? ndlr)

 

NB : Petite avantage pour Free dans les vidéos. La liaison WiFi entre le PC se fait en 802.11n. Notons également que le signal FreeWiFi est "excellent", tandis qu’avec NeufWiFi, la connexion est "satisfaisante" (La borne étant plus loin).

 

Merci aux commentateurs 😉