Orange: Encore une nouvelle plainte en diffamation contre Free

Suite aux propos de Xavier Niel, qualifiant jeudi France Telecom de "délinquant multirécidiviste", Orange a annoncé qu’il allait porter plainte pour diffamation. Didier Lombard, très remonté, avait également déclaré hier qu’il souhaitait porter plainte contre Maxime Lombardini.

"On a un opérateur historique qui n’a qu’un point fort, c’est son gros carnet de chèque", a lancé Xavier Niel lors de la présentation des résultats annuels de son groupe. "La dernière grande innovation de France Telecom, c’est le Minitel (…). L’innovation, c’est pas le carnet de chèques, c’est le cerveau".

Ses propos font suite à ceux tenus par le directeur général Maxime Lombardini dans un entretien publié lundi dans Les Echos. "Ce sont les cerveaux qui produisent l’innovation, pas le carnet de chèque", avait-il déclaré, pour dénoncer l’argument de France Télécom selon lequel les exclusivités, dans le sport ou dans le cinéma, rentabilisent ses investissements dans l’innovation.

Une porte-parole de France Télécom a dit que le groupe avait été "très choqué" par ces déclarations.

"Nous considérons que c’est insultant pour les salariés de ce groupe. Nous étudions la possibilité d’une attaque en diffamation contre les auteurs de ces propos", a-t-elle dit lors d’un point presse.

Lire l’intégralité de la dépêche de Reuters