Web: les 3 comparaisons qui font mal à la planète

Web: les 3 comparaisons qui font mal à la planète

Science et Avenir publie ce mois-ci un dossier sur la facture énergétique des nouvelles technologies. Pour illustrer ses propos, Science et avenir met en avant 3 exemples :

La consommation des serveurs informatiques de la planète émet autant de CO2 que le trafic aérien international

C’est une étude du cabinet Gartner en avril 2007 qui l’a démontré. Il a converti les KWh des serveurs en tonnes de CO2 (en tenant compte de la manière dont l’électricité est produite. Par exemple, 1kWh émet 550 grammes de CO2 aux Etats-Unis contre 80g en France, du fait du nucléaire)

Une recherche sur Google consomme autant qu’une ampoule basse consommation

Calculée en fonction du nombre de serveurs utilisés par Google, une requête consomme une dizaine de Watts.

Un avatar dans Second Life consomme autant qu’un Brésilien

En partant du postulat que 12 500 avatars vivaient à chaque instant dans ce monde, et en fonction du nombre de serveurs, chaque avatar consomme autant d’énergie qu’un brésilien, en chair et en os celui-là.