Samsung Galaxy A42 5G : test du smartphone XXL à moins de 400 euros disponible chez Free Mobile

Samsung Galaxy A42 5G : test du smartphone XXL à moins de 400 euros disponible chez Free Mobile

Si Samsung intègre la 5G dans ses smartphones les plus haut de gamme, le constructeur sud-coréen la propose également sur ses modèles de milieu de gamme. De quoi rendre la nouvelle technologie plus accessible. Elle équipe notamment le Galaxy A42 5G dont voici le test.

 

Avant de passer au test, voici les principales caractéristiques du Galaxy A42 5G qui nous a été prêté par le constructeur et que l’on trouve à 379 euros dans la boutique Free Mobile :


Fiche technique du Samsung Galaxy A42 5G : les caractéristiques


-   Processeur : octa-core jusqu’à 2,2 GHz (chipset Snapdragon 750G)

-   Mémoire vive : 4 Go


-   Écran : dalle Super AMOLED 6,6 pouces avec une définition 1 600 x 720 pixels

-   Audio : son mono

-   Stockage : 128 Go extensible par carte MicroSD (slot hybride nano-SIM/MicroSD)


-   Gestion SIM : deux logements Nano-SIM dans un tiroir de la tranche gauche

-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B12/B17/B20/B28/B38/B40/B41

-   Compatibilité 5G : support des bandes N1/N3/N5/N7/N8/N28/N40/N41/N78


-   Quadruple capteur photo au dos (organisation en carré) : 48 + 8 + 5 + 5 Mégapixels

-   Capteur photo à l’avant : 20 Mégapixels dans une encoche goutte d’eau


-   Prise casque 3,5 millimètres : oui (tranche inférieure)

-   Connectique de charge : USB-C (tranche inférieure)

-   Support Wi-Fi : version Wi-Fi 5

-   Connectivité Bluetooth : version 5.0

-   NFC : oui


-   Batterie : 5 000 mAh non amovible

-   Recharge filaire : support de la charge 15 Watts (bloc 9V/1,67A inclus dans la boîte)

-   Recharge sans-fil : non


-   Système d’exploitation : Android 10 avec l’interface One UI 2.5


-   Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale ou lecteur d’empreintes digitales sous la dalle

-   Patchs de sécurité installés durant notre test : décembre 2020


 

Un smartphone XXL

Autant le dire d’emblée, le Galaxy A42 5G ne s’adressera pas aux amateurs de smartphones compacts et légers. Avec son écran de 6,6 pouces et sa batterie 5 000 mAh, il prend de la place entre les mains et se fait difficilement oublier dans la poche (surtout dans celle du short pour un footing ou une balade estivale, par exemple).

D’autres points mettront en revanche tout le monde d’accord concernant la prise en main : la faible épaisseur et la bonne intégration du bloc photo arrière qui évitent l’instabilité du smartphone sur la table ou la gêne lors de la tenue en mode paysage pour la vidéo ou le jeu. Il y a également ce design pas trop anguleux et ce toucher doux rendant la préhension agréable. Enfin, la coque est glissante, mais pas trop. De quoi rassurer les maladroits.

Visuellement, si des détails comme le menton prononcé en bas de l’écran et l’encoche goutte d’eau en haut de l’écran rappellent que l’on n’est pas en face d’un smartphone haut de gamme, le Galaxy A42 5G bénéficie d’une finition assez qualitative. Il y a peut-être le motif dorsal, un dégradé à base de bandeaux, qui ne fera pas l’unanimité. Il ne la faisait en tout cas pas au sein de l’équipe.

Un écran XXL ne faisant pas l’unanimité, un son mono

L’écran est AMOLED et propose une diagonale de 6,6 pouces. Il faudra en revanche composer avec l’encoche goutte d’eau, se contenter de la définition HD+ et oublier le taux de rafraîchissement élevé. Il ne coche donc pas toutes les cases. Concernant le manque de définition d’ailleurs, cela dépendra des utilisateurs. Il est passé inaperçu aux yeux de certains, mais a immédiatement sauté aux yeux d’autres. Notez enfin que la chaleur d’affichage peut être ajustée dans les paramètres.

Côté son, on a quelque chose de clair et puissant, avec le petit début de basses appréciable en musique, vidéo ou jeu. Le smartphone fait par contre l’impasse sur le rendu stéréo, avec un son sortant uniquement de la grille au niveau de la tranche inférieure. Un peu frustrant face à un grand écran invitant à la consommation de contenus. Pour du stéréo, il faudra donc se rabattre sur les écouteurs à connecter en Bluetooth ou en mini-jack, cette dernière connectique étant effectivement présente au niveau de la tranche inférieure. En parlant d’écouteurs, ceux fournis feront l’affaire, mais sans plus. Les basses manquent un peu, et les médiums apparaissent surreprésentés.

Cinq capteurs photo pour satisfaire le plus grand nombre

Cinq capteurs pour ce Galaxy A42 5G. Mais à l’usage ? Dans les faits, le smartphone de Samsung ne casse pas des briques. Il offre simplement quelque chose de convenable pour satisfaire le plus grand nombre, dans la plupart des situations.

Ci-dessous, une photo de jour, en partant de l’ultra grand-angle jusqu’au zoom 10x (spoiler : ça devient évidemment moche à la fin) :

Une photo en intérieur avec du flou d’arrière-plan :

Une photo avec le mode macro :

Un selfie en extérieur :

Des photos en basse luminosité en extérieur et en intérieur, puis leurs versions corrigées. Oui, le mode nuit recadrait à chaque fois notre photo.

Dual-SIM, 4G 700 MHz et 5G

Comme son nom l’indique, le Galaxy A42 5G supporte la 5G. Le logo est d’ailleurs apparu après l’installation d’une mise à jour durant notre test, celle apportant au passage les patchs de décembre 2020. Le smartphone s’annonce aussi compatible avec la 4G 700 MHz (B28) chère aux abonnés Free Mobile. On a bien une possibilité de fonctionnement dual-SIM, mais avec un emplacement hybride Nano-SIM / MicroSD, obligeant ainsi à sacrifier l’extension de la mémoire interne.

Ci-dessous, des débits en intérieur :

Puis en extérieur :

Le multimédia : plus qu’une possibilité, une incitation

L’écran XXL du Galaxy A42 5G est déjà un appel au multimédia en soi. Le chipset Snapdragon 750G et la mémoire à bord ajoutent les performances suffisantes pour que l’expérience soit vraiment bonne. Pas de temps de chargement longs, pas de saccades. Même pas de chauffe durant la semaine d’utilisation. On est bien loin du boulet à la patte.

 ;

Pour les amateurs de benchmark, l’outil Disk Speed indiquait 317 Mo/s en écriture et 705 Mo/s en lecture. Pas mal.

Une autonomie confortable, mais une charge pas trop rapide

Avec sa batterie 5 000 mAh, le Galaxy A42 5G passe la journée sans encombre. En fonction de nos usages plus ou moins gourmands, nous atteignions une demi-journée ou une journée en plus.

Ci-dessous, un suivi de charge : départ à 17h08 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 10h45 avec 12 %

-  1 heure et 10 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  25 minutes de jeu avec les écouteurs filaires

-  30 minutes de YouTube avec les écouteurs filaires

-  5 minutes de YouTube avec les écouteurs Bluetooth

-  15 minutes de YouTube avec le son du smartphone

-  1 heure et 15 minutes de streaming audio avec les écouteurs Bluetooth

-  Alertes et consultation Gmail / Twitter

-  Pas mal de surf sur Internet

-  Fonctionnement continu de TousAntiCovid

-  Photos

-  Tests de débit

-  21 mises à jour d’applications

-  1 téléchargement d’application

Ci-dessous, un autre suivi de charge : départ à 7h56 avec 100 % et arrivée le lendemain à 10h57 avec 32 % :

-  20 minutes de jeu avec les écouteurs Bluetooth

-  30 minutes de YouTube avec les écouteurs filaires

-  1 heure et 35 minutes de streaming audio avec les écouteurs Bluetooth

-  Alertes et consultation Gmail / Twitter

-  Pas mal de surf sur Internet

-  Quelques SMS

-  Fonctionnement continu de TousAntiCovid

-  Photos

-  Tests de débit

-  2 mises à jour d’applications

-  1 téléchargement d’application

-  1 benchmark

Samsung fournit un chargeur 15 Watts, ce qui évite les charges interminables, mais apparaît un peu léger au regard de la taille de la batterie à bord du Galaxy A42. Comptez dans les deux heures pour faire le plein.

Ci-dessous, un suivi de charge :

-  15h09 : 8 %

-  15h14 : 12 %

-  15h19 : 17 %

-  15h33 : 29 %

-  15h47 : 41 %

-  16h00 : 52 %

-  16h11 : 62 %

-  16h28 : 75 %

-  17h00 : 93 %

-  17h08 : 100 %

Le système Android 10 avec l’interface One UI 2.5

Durant notre test, nous avions l’interface One UI 2.5 avec une base Android 10.

Quelques applications installées dans le cadre de partenariats et partiellement désinstallables :

-  OneDrive (désactivable)

-  Facebook (désinstallable)

-  Netflix (désactivable)

-  YouTube Music (désinstallable)

Quelques fonctions pratiques, dont :

-  Le choix entre la navigation avec les boutons ou les gestes

-  Le mode d’utilisation à une main (bien pratique vu la taille de l’écran)

-  La gestion avancée des mouvements et gestes

-  L’affichage fractionné pour le multitâche

-  L’écran latéral avec ses raccourcis

-  Le mode sombre pour l’utilisation le soir

-  Le filtre de lumière bleu pour la lecture

-  Le mode d’emploi intégré dans les paramètres (fonctions de base, applications et fonctions, etc.)

Comme dit plus haut, une mise à jour (de 311 Mo) nous a permis de passer aux patchs de sécurité de décembre 2020 (au lieu d’octobre 2020). Rien de neuf lors de la recherche d’une nouvelle mise à jour, au moment où sont écrites ces lignes.

Concernant enfin les solutions de déverrouillage avancées, à savoir la reconnaissance faciale ou le lecteur d’empreintes sous la dalle, elles se révèlent moins réactives que certaines solutions du marché. Une petite latence est en effet perceptible. Au moins n’a-t-on jamais eu besoin de réenregistrer les données. Les solutions fonctionnaient du premier coup et à chaque fois.


VERDICT

Le Samsung Galaxy A42 ne coche pas toutes les cases. Il n’est pas le smartphone parfait. Des choses manquent comme la définition Full HD+ et le fort taux de rafraîchissement au niveau de l’écran, mais également le son stéréo, la charge rapide et la charge sans-fil. Maintenant, ce smartphone se révèle une expérience intéressante sous la barre des 400 euros, avec sa compatibilité 5G en plein lancement commercial de la technologie en France, son écran AMOLED XXL pour les amateurs de contenus et sa batterie de bonne capacité pour passer la journée sans encombre (même en se lâchant un peu sur les usages gourmands). La présence du mini-jack reste toujours un plus pour certains utilisateurs. Enfin, durant notre test ; nous n’avions pas le dernière version d’Android (Android 10) ou les derniers patchs de sécurité en date (décembre 2020), mais une interface complète, bien pensée et pas chargée en logiciels commerciaux.