Free : l’assistance donne désormais rendez-vous aux abonnés sur WhatsApp

Free : l’assistance donne désormais rendez-vous aux abonnés sur WhatsApp

L’opérateur propose un nouveau canal pour aider ses abonnés. Après Face to Free, le chatbot Free Mobile, Facebook, Twitter ou le 3244, certains abonnés peuvent également accéder à l’assistance via WhatsApp. 

Difficile de joindre l’assistance Free ? Peut-être aurez-vous plus de chance en vous connectant à WhatsApp. L’opérateur propose en effet un nouveau service d’aide en ligne via l’application de messagerie instantanée de Facebook. 

Après le chatbot sur sa page Facebook, et un autre à destination de ses abonnés mobiles accessible sur son site, les équipes de FreeHelpers s’attaquent ainsi à un nouveau canal, utilisé par 20 millions de Français et présentant d’autres avantages pour les abonnés. D’après nos constatations, le service est encore au stade expérimental mais il sera bientôt possible de gagner du temps en dialoguant avec les équipes de Free n’importe où et n’importe quand via WhatsApp.

Selon certaines remontées, le point fort de ce nouveau canal de discussion est la proximité. En effet, le suivi de dossier est facilité puisque le Freenaute reste en contact avec le même FreeHelper durant 72h, évitant de devoir répéter son problème à chaque prise de contact. WhatsApp permet également de nouvelles fonctionnalités, facilitant l’échange entre le conseiller et l’abonné : envoi de gifs, vidéos, notes vocales mais aussi transmission de tutos provenant de la chaîne YouTube de l’opérateur par exemple.

Pour savoir s’il est possible d’accéder à ce moyen de communication, il faudra se rendre sur la section “Nous contacter“, accessible en faisant défiler la page d’accueil du site web de Free. Indiquez si vous êtes abonné Freebox, Free Mobile ou pas encore abonné, puis plusieurs moyens de contacter vous sont alors proposés. D’après nos observations, la fonctionnalité apparaît lorsqu’un conseiller est disponible sur WhatsApp et disparaît lorsqu’il n’y a plus personne pour répondre et n’est pas encore accessible partout en France.