iOS : la Commission Européenne avertit Apple concernant sa fonctionnalité anti-traçeurs

iOS : la Commission Européenne avertit Apple concernant sa fonctionnalité anti-traçeurs

Alors qu’Apple s’apprête à lancer une nouvelle fonctionnalité pour limiter la possibilité pour les applications d’afficher des publicités ciblées sur les iPhone, la commissaire européenne à la concurrence veut s’assurer d’un traitement équitable.

Pas de traitement de faveur., alors que les relations sont toujours tendues entre Apple et Facebook, du fait de la différence de stratégie concernant l’utilisation des données personnelles. Si Facebook les utilise pour générer la majeure partie de ses revenus en affichant des publicités personnalisées, Apple pour sa part, souhaite défendre la vie privée des utilisateurs. Dans cette optique, la firme de Cupertino s’apprête à lancer une nouvelle fonctionnalité d’iOS 14 limitant la possibilité pour les applications d’afficher des publicités ciblées. 

Concrètement, les développeurs d’applications devront d’abord demander le consentement de l’utilisateur, via une pop-up, avant d’accéder à l’identifiant permettant de tracer les activités de l’utilisateur. Il s’agit donc d’une nouvelle règle de consentement, plus que d’une utilisation, et Apple et Facebook se taquinent assez fréquemment à ce sujet.

La commission européenne veut un traitement équitable

Margrethe Vestager, commissaire européenne à la concurrence, s’est exprimée à ce sujet et veut mettre les choses au clair. Elle a ainsi prévenu Apple : le fabricant doit traiter toutes les applications de la même manière lorsque ces changements entreront en vigueur (au début du printemps). En somme, il s’agit avant tout d’éviter qu’Apple ne propose pas la fenêtre de dialogue sur ses propres applications tout en obligeant les autres développeurs à l’afficher.

Facebook a ainsi annoncé qu’il appliquera les nouvelles règles d’Apple, mais accompagnera la fenêtre de dialogue d’une fiche d’information pour donner plus de contexte aux utilisateurs. ” Il fournira plus d’informations sur la façon dont nous utilisons les publicités personnalisées, qui soutiennent les petites entreprises et gardent les applications gratuites. Si vous acceptez les invites pour Facebook et Instagram, les publicités que vous voyez sur ces applications ne changeront pas. Si vous refusez, vous verrez toujours des annonces, mais elles seront moins pertinentes pour vous ” a expliqué le plus grand réseau social au monde.

Source : Reuters et Engadget