Test du Oppo Reno4 5G disponible chez Free Mobile : un achat sans risque, mais sans surprise non plus

Test du Oppo Reno4 5G disponible chez Free Mobile : un achat sans risque, mais sans surprise non plus

Positionné sous la barre des 600 euros, l’Oppo Reno4 5G met en avant quelques atouts, dont sa compatibilité 5G, son écran AMOLED et sa charge ultra rapide. Nous l’avons testé pendant une semaine. Voici nos impressions à son sujet.

Avant de passer au test, voici un rappel des principales caractéristiques de l’exemplaire qui nous a été fourni par Oppo et que l’on trouve en ce moment à 549 euros dans la boutique Free Mobile :

 


Fiche technique du Oppo Reno4 5G : les caractéristiques


-   Processeur : octa-core jusqu’à 2,4 GHz (chipset Snapdragon 765G)

-   Mémoire vive : 8 Go en LPDDR4x


-   Écran : dalle AMOLED 6,4 pouces
avec une définition FHD+ (2 400 x 1 080 pixels)

-   Audio : son sortant uniquement de la tranche inférieure

-   Stockage : 128 Go (non extensible)


-   Deux logements Nano-SIM accessibles depuis un tiroir de la tranche inférieure

-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B12/B17/
B18/B19/B20/B26/B28/B32/B66

-   Compatibilité 5G : support des bandes
n1/n3/n5/n7/n8/n20/n28/n38/n40/n41/n77/n78


-   Triple capteur photo au dos (organisation en ligne) : 48 + 8 + 2 Mégapixels
(principal + ultra grand-angle 119 degrés + monochrome)

-   Double capteur photo à l’avant : 32 + 2 Mégapixels dans un double poinçon en haut à gauche
(principal + portrait)


-   Prise casque 3,5 millimètres : non

-   Connectique de charge : USB-C (dans la tranche inférieure)

-   Support Wi-Fi : version 5

-   Connectivité Bluetooth : version 5.1


-   Batterie : 4 020 mAh non amovible

-   Recharge filaire : support de la charge 65 Watts (bloc 10V/6,5A inclus dans la boîte)

-   Recharge sans-fil : non


-   Système d’exploitation : Android 10 avec l’interface ColorOS 7.2


-   Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale avec le capteur photo frontal
ou lecteur d’empreintes digitales sous la dalle

-   Patchs de sécurité installés durant notre test : décembre 2020


Finesse et élégance

Design ultra fin, matériaux agréables au toucher et assemblage parfait. Visuellement et en main, l’Oppo Reno4 5G est une réussite et fait vraiment premium. Et ce ne sont pas les traces de doigt qui viendront gâcher la fête. En effet, pas de dos brillant pour les accrocher et les faire apparaître.

Chose appréciable également : le bloc photo arrière dépasse, mais à peine. Il est plutôt bien intégré. Cela n’empêche toutefois pas de sentir les capteurs sous le dos en mode paysage pour la vidéo et les jeux.

De l’AMOLED, mais pas 90 ou 120 Hz, un son propre, mais pas stéréo

L’écran du Oppo Reno4 5G offre de belles couleurs, de beaux contrastes et une belle luminosité. Il fait en revanche l’impasse sur les taux de rafraîchissement élevés bienvenus sur les réseaux sociaux ou en jeu. Il faudra aussi composer avec ce double poinçon pour les capteurs photo avant. La chaleur d’affichage peut être ajustée depuis les paramètres.

Sans être exceptionnel, le son apparaît assez puissant et plutôt propre, même à plein volume avec un bon vieux Smells Like Teen Spirit. Il y a aussi léger début de basses toujours bienvenu à l’échelle d’un smartphone. La seule chose regrettable est sans doute l’absence de rendu stéréo lors du visionnage d’un vidéo ou d’un jeu. Vraiment dommage. Toujours au chapitre de l’audio, oubliez le mini-jack. La connectique ne fait pas partie de l’équation. Il faudra donc passer par l’USB ou le Bluetooth.

Pas de grosses déceptions en photo, mais pas d’étincelles non plus

L’Oppo Reno4 5G embarque cinq capteurs photo en tout, dont trois à l’arrière et deux à l’avant. À l’usage, il ne brille pas spécialement, mais propose de quoi satisfaire le plus grand nombre dans la majorité des situations.

Ci-dessous, une photo en partant de l’ultra grand-angle pour aller jusqu’au zoom 5x :

Deux photos avec le mode 48 Mégapixels (“48 MP” dans le menu Hamburger en haut à droite de l’application photo)  :

Un cliché avec le mode macro (suggéré par l’interface) en intérieur :

Deux photos de nuit, puis leurs versions corrigées par le mode dédié qui fait du bon boulot dans l’ensemble (“Nuit” dans l’application photo) :

Un selfie en extérieur :

5G, 4G 700 MHz et dual-SIM

L’Oppo Reno4 5G est, comme son nom l’indique, compatible avec la 5G. Il supporte également la 4G 700 MHz (B28) chère aux abonnés Free Mobile. Le tiroir SIM placé dans la tranche inférieure peut d’ailleurs accueillir deux cartes Nano-SIM.

Ci-dessous, des débits obtenus en extérieur :

Et d’autres, obtenus en intérieur :

Le multimédia ? Une formalité !

Avec un processeur octa-core 2,4 GHz et 8 Go de RAM sous le capot, on a une expérience fluide, y compris en jeu avec les options graphiques à fond. Nous n’avons pas noté de chauffe particulière, même pas en benchmark.

Pour les amateurs de benchmarks justement, notre Oppo Reno4 5G se retrouve intercalé entre les Galaxy Note9 et Galaxy S9+ dans AnTuTu. Il affiche 333 Mo/s en écriture et 826 Mo/s en lecture dans Disk Speed.

Une charge ultra rapide et une autonomie correcte

L’autonomie varie évidemment d’un utilisateur à l’autre. Disons que vous franchirez la journée sans problème. Vous pourrez ensuite aller vers 1 journée et demie ou 2 journées, selon vos usages.

Ci-dessous, un exemple d’utilisation : Départ à 23h47 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 10h49 avec 25 % :

-  40 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  35 minutes de YouTube avec le son du smartphone

-  10 minutes de YouTube avec le casque Bluetooth

-  1 heure et 25 minutes de streaming audio avec les écouteurs Bluetooth

-  Alertes et consultation Gmail / Twitter

-  SMS/MMS

-  Pas mal de surf sur Internet

-  Photos

-  Jumelage avec une montre connectée

-  Fonctionnement continu de Tous AntiCovid

-  4 mises à jour d’applications

-  2 téléchargements d’applications

-  1 mise à jour système

-  Tests de débit

Passons maintenant à la rapidité de charge, qui est clairement un argument pour les gros utilisateurs ayant peur de se retrouver à sec en pleine journée. Avec une puissance de 65 Watts, le plein se fait en à peine plus d’une demi-heure et on peut récupérer une bonne partie de son autonomie en 15 minutes à peine. Un confort auquel on prend vite goût.

Ci-dessous, un suivi de charge vite bouclé :

-  18h59 : 8 %

-  19h04 : 31 %

-  19h09 : 53 %

-  19h14 : 68 %

-  19h19 : 83 %

-  19h24 : 93 %

-  19h29 : 98 %

-  19h31 : 100 %

Oubliez la charge sans-fil. Elle n’est pas au programme.

Une interface ColorOS assez complète

Avec son Reno4 5G, le constructeur fournit une interface ColorOS 7.2 basée sur Android 10.

On a quelques fonctions pratiques comme :

-  La possibilité d’avoir ou non le tiroir d’applications

-  La barre latérale intelligente pour garder les outils et applis favoris sous la main

-  La gestion avancée des gestes sur l’écran éteint

-  L’affichage multi-fenêtre (fonction écran scindé)

-  L’affichage Alway On Display (heure et notifications avec le smartphone en veille) qui est personnalisable)

-  Le mode nuit

On a également quelques applications préinstallées dans le cadre de partenariats commerciaux : Facebook, Netflix et WPS Office. Seule la seconde ne peut-être désinstallée.

Durant notre test, nous sommes passés aux patchs de sécurité de décembre 2020 grâce à l’installation d’une mise à jour système. Toujours au volet sécurité, lecteur d’empreintes digitales et reconnaissance fonctionnaient plutôt bien. Nous n’avons pas eu besoin de réenregistrer nos empreintes ou nos données du visage en raison de ratés. En plus, c’est assez rapide.

 


VERDICT

Design sexy, finition exemplaire, compatibilité 5G, bonnes performances, charge ultra rapide et interface assez complète, l’Oppo Reno4 5G a clairement des atouts pour séduire. Il frustre en revanche un peu sur certains aspects, comme l’écran ou le son, le premier étant AMOLED mais se contentant d’un taux de rafraîchissement standard, le second étant propre, mais pas stéréo. Il se montre correct en photo, mais pas exceptionnel non plus. Côté absents, il y a le mini-jack, l’extension MicroSD et la charge sans-fil.