Clin d’oeil : quand le Canard Enchaîné s’interroge sur la tartufferie autour de la 5G

Clin d’oeil : quand le Canard Enchaîné s’interroge sur la tartufferie autour de la 5G

Distribution de coups de bec.“Amish”, “tartufferie”, l’utilisation de ces termes pour désigner les plus sceptiques face à l’arrivée de la 5G en France n’a pas manqué de faire réagir le Canard Enchaîné.

Toujours fidèle au poste pour donner des coups de bec, le Canard Enchaîné pointe à son tour une tartufferie. Dans un article “Terreur sur la 5G”, le palmipède revient sur la “tartufferie” dénoncée par Cédric O. Le secrétaire d’État au Numérique réagissait alors au moratoire sur la 5G voté par Lille au motif du principe de précaution. Il rappelait que Lille est l’une des villes avant-gardistes en matière d’expérimentations autour de cette nouvelle technologie, grâce à une collaboration avec Orange et 37 antennes de test. Tensions avec l’opérateur, stratégie pour avoir les écolos dans sa poche ou simple principe de précaution, s’interroge le journal satirique.

Le Canard Enchaîné rappelle que le gouvernement a également pris des précautions en commandant un rapport à l’Anses, dont la publication doit intervenir au cours du premier trimestre 2021. Il note aussi que d’autres rapports sont arrivés entre temps, en amont des enchères pour l’obtention des fréquences de la 5G, réduisant au passage à néant le rôle de l’Anses dont le rapport ne semble finalement servir à rien puisqu’on a déjà les réponses. Comme pour clouer le bec aux plus sceptiques, afin d’écarter toute idée de moratoire, d’aller vite et de ne pas être en retard. “Bizarrement, Cédric ne voit là aucune tartufferie”, s’étonne le journal satirique. Il revient aussi sur le terme “amish” utilisé par Emmanuel Macron, qui sous-entend que les inquiets sont “forcément ridicules”.

Il s’agirait aux yeux du palmipède de décrédibiliser toute opposition, pour faire place aux louanges autour de la 5G et de tous ses bénéfices pour le pays (meilleurs débits, nouveaux usages, compétitivité économique, etc.). “Soyez prêts pour la 5G ! Vous aurez plus de gigas ! Prenez notre forfait Go illimités à 79,99 euros par mois ! Achetez un nouveau mobile , par exemple le Samsung Galaxy S20 5G à 859,90 euros !”, ironise le Canard Enchaîné, voyant la fin de l’année comme l’ouverture d’un “buffet à volonté” qui fermera tout débat.

Source : Le Canard Enchaîné numéro 5215 du 21 octobre 2020