Les enchères 5G, c’est fini, Orange rafle le gros lot devant SFR, Free et Bouygues côte à côte

Les enchères 5G, c’est fini, Orange rafle le gros lot devant SFR, Free et Bouygues côte à côte

Ca y est, la première phase des enchères 5G est officiellement terminée. 

Après trois jours d’enchères, Orange, Bouygues, SFR et Free ont finalement obtenu leur nombre définitif de blocs de fréquences pour la 5G. Après 17 tours au total, le bloc de 10 MHz est revenu à 126 millions pour chaque opérateur, pour un montant total de presque 2.8 milliards d’euros avec les 50 MHz déjà attribués aux opérateurs. 

Le bilan s’élève ainsi à 4 blocs pour Orange, 3 blocs pour SFR et un ex-aeqo pour Free et Bouygues Telecom. Par rapport à la fin de la dernière journée, Orange et Bouygues ont tous les deux baissé leurs prétentions d’un bloc respectivement. 

Ainsi, Orange dispose de 90 MHz, SFR de 80 MHz et Bouygues et Free de 70 MHz. La quantité de fréquences pouvant être obtenue par chaque lauréat étant désormais connue, une enchère « de positionnement » sera organisée courant octobre pour déterminer la position des fréquences de chaque lauréat dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz. Cette enchère permettra aux lauréats d’exprimer leurs préférences de position dans la bande ainsi que de position relative avec les autres lauréats. Un moment important donc, puisqu’un positionnement proche de l’extrémité peut entraîner des interférences et gêner la qualité du réseau mobile déployé. 

L’Arcep délivrera ensuite aux lauréats les autorisations d’utilisation de fréquences dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz. Le tout, pour une commercialisation à la fin de l’année.