Xiaomi Poco X3 : le smartphone testé par Univers Freebox, futur best-seller pour les petits budgets ?

Xiaomi Poco X3 : le smartphone testé par Univers Freebox, futur best-seller pour les petits budgets ?

Xiaomi a récemment dévoilé un smartphone Poco X3 à petit prix qui en promet beaucoup, au moins sur le papier. Univers Freebox a pu le tester et vous livre aujourd’hui ses impressions après plusieurs jours en sa compagnie. 

Avant de passer au test, voici les caractéristiques du Xiaomi Poco X3 annoncé à 229,90 et 269,90 euros dans ses configurations 6/64 et 6/128 Go, et dont un exemplaire nous a été prêté par la marque :

 


Fiche technique du Xiaomi Poco X3 : les caractéristiques


-   Processeur : octa-core jusqu’à 2,3 GHz (chipset Snapdragon 732G)

-   Mémoire vive : 6 Go en LPDDR4x


-   Écran : dalle IPS 6,67 pouces avec une définition FHD+ (2 400 x 1 080 pixels) et un rafraîchissement en 120 Hz

-   Audio : son stéréo

-   Stockage : 64 ou 128 Go en UFS 2.1, extensible par Micro-SD (emplacement hybride)


-   Deux logements Nano-SIM et Nano-SIM/MicroSD accessibles depuis un tiroir de la tranche gauche

-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B20/B28

-   Compatibilité 5G : non


-   Quadruple capteur photo au dos : 64 + 13 + 2 + 2 Mégapixels dans un bloc rectangulaire

-   Capteur photo à l’avant : 20 Mégapixels dans un poinçon en haut au centre


-   Prise casque 3,5 millimètres : oui (dans la tranche inférieure)

-   Connectique de charge : USB-C (dans la tranche inférieure)

-   Support Wi-Fi : 802.11a/b/g/n/ac

-   Connectivité Bluetooth : version 5.1

-   NFC : oui


-   Batterie : 5 160 mAh non amovible

-   Recharge filaire : support de la charge 33 Watts (bloc inclus dans la boîte)

-   Recharge sans-fil : non


-   Système d’exploitation : Android 10 avec l’interface MIUI 12


-   Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale avec le capteur photo frontal ou lecteur d’empreintes digitales sur la tranche droite

-   Patchs de sécurité installés durant notre test : août 2020


Un beau smartphone et une bonne prise en main

Avec son motif à trois bandes verticales et son gros logo Poco, le Poco X3 affiche clairement son identité. De face, il ne sort en revanche pas trop du lot, suivant la tendance des écrans poinçonnés.

La prise en main est vraiment bonne, malgré le bon gabarit, avec une largeur qui reste raisonnable, des bordures arrondies et une coque pas trop glissante – mais un peu quand même.

Comme souvent, le bloc photo dépasse du dos et se sent au mode paysage durant le jeu ou la vidéo. Au moins l’organisation des capteurs en rectangle permet d’avoir une bonne largeur et de ne pas rentre l’appareil instable lorsqu’il est posé sur le dos.

Un écran 120 Hz et un son stéréo

En plus d’une bonne diagonale de 6,67 pouces et d’un poinçon qui se fait vite oublier, le Poco X3 profite d’une dalle offrant un taux de rafraîchissement en 120 Hz, annonciateur d’une bonne fluidité. Une caractéristique notable sur ce segment tarifaire. Depuis les réglages, on peut d’ailleurs revenir aux classiques 60 Hz pour économiser la batterie. On peut aussi choisir la température d’affichage.

 

Autre aspect bienvenu sur un smartphone à moins de 250 euros : le son puissant, propre et stéréo. C’est clairement un plaisir pour mettre un fond musical en soirée ou lors d’un pique-nique, mais également dans un jeu vidéo. 

Toujours au chapitre son : on a le mini-jack, au niveau de la tranche inférieure. Une bonne chose au regard de la tendance à évincer cette connectique.

De la photo polyvalence en photo

Cinq capteurs photo en tout pour le Poco X3 : quatre au dos et un à l’avant dans un poinçon. À l’usage, il y a de quoi s’amuser un peu avec du mode portrait plutôt propre, de l’ultra grand-angle, de la macro et un mode nuit plutôt convainquant. Les aficionados des selfies auront également de quoi alimenter les profils sociaux.

Ci-dessous, une photo en extérieur, puis ses versions ultra grand-angle et zoomée 2x :

Une autre photo en extérieur avec sa version ultra grand-angle :

Deux photos avec du flou d’arrière-plan, en extérieur et en intérieur :

Une photo avec le mode macro :

Une photo de nuit, puis sa version corrigée par le mode dédié :

Deux selfies en extérieur, le second sous une pluie (oui, on n’hésite pas à se mouiller pour vous) :

Pas d’étincelles côté débits, mais un support de la B28

La partie réseau est la seule qui nous a déçus en fait. Nos tests de débit atteignaient difficilement les 100 Mbit/s, même dans des zones bien couvertes. Le mot “champagne” nous est d’ailleurs venu à l’esprit lorsque nous avons franchi pour la première fois ce cap. La gestion double-SIM obligera de son côté à faire une croix sur l’extension mémoire. Mieux vaut donc prévoir la version 128 Go si vous comptez utiliser le dual-SIM. Au moins le Poco X3 supporte-t-il la 4G 700 MHz (B28) chère aux abonnés Free Mobile et améliorant la réception réseau en intérieur. Pas de 5G en revanche pour ce smartphone, ce qui n’a rien de surprenant au regard du prix.

Ci-dessous, les débuts obtenus en intérieur :

 

Puis en extérieur :

 

Ça passe crème en jeu

Avec le chipset Snadragon 732 Go et ses 4 Go de RAM, le Poco X3 ne charge pas les jeux très rapidement, mais il les fait tourner avec de beaux graphismes et de manière fluide. Durant nos parties d’Asphalt 9, Call of Duty Mobile et PUBG, nous avons noté une chauffe, mais assez contenue.

Pour les amateurs de benchmarks, AnTuTu positionnait le Poco X3 au-dessus du Redmi Note 9 Pro et d’un ancien Galaxy S9. L’outil Disk Speed indiquait pour sa part 289 Mo/s en lecture et 529 Mo/s en lecture pour la mémoire interne.

 

Deux d’autonomie, une charge vraiment rapide

Avec sa grosse batterie de 5 160 mAh, le Poco X3 laisse envisager les 2 jours d’autonomie.

Ci-dessous, un exemple d’usage :

-  15 minutes de YouTube avec le son du smartphone

-  30 minutes de YouTube avec les écouteurs filaires

-  50 minutes de jeu avec les écouteurs filaires

-  10 minutes de streaming audio avec les écouteurs filaires

-  Consultation et alertes Twitter / Gmail

-  Pas mal de surf

-  Quelques SMS/MMS

-  4 appels

-  Photos

-  10 téléchargements d’applications, dont 2 gros

-  39 mises à jour d’applications

-  Tests de débits

-  Benchmarks

-  Manipulation et captures

De son côté, la charge 33 Watts permet les charges express, avec 10 % récupérés toutes les cinq minutes, et une charge complète en moins d’une heure et demie.

Ci-dessous, un suivi de charge : 

-  22h07 : 23 %

-  22h12 : 32 %

-  22h17 : 42 %

-  22h22 : 53 %

-  22h27 : 63 %

-  22h32 : 73 %

-  22h37 : 82 %

-  22h42 : 88 %

-  22h47 : 92 %

-  22h52 : 96 %

-  22h57 : 98 %

-  23h04 : 100 %

L’interface MIUI 12 basée sur Android

Avec le Poco X3, Xiaomi fournit l’interface MIUI 12 basée sur Android 10.

 

La partie logicielle n’est pas blindée de logiciels préinstallés dans le cadre de partenariats commerciaux. Rangés dans un dossier, nous avions ainsi eBay, Facebook, LinkedIn, Netflix et WPS Office.

Elle propose quelques fonctions pratiques, dont le mode sombre, l’affichage multifenêtre, le mode PIP (Picture-in-Picture) et le second espace pour les données sensibles.

 

Nous avions les patchs de sécurité d’aout 2020. Presque les derniers donc.

Toujours au volet de la sécurité, reconnaissance faciale avec le capteur photo avant et lecture d’empreintes digitales avec le capteur sur la tranche se sont montrées rapides et efficaces.

 


VERDICT

Ce Poco X3 avait attiré notre attention lors de son annonce et nous a franchement convaincus à l’usage. Nous avons aimé le bel écran, le son puissant et stéréo, les belles performances globales, l’autonomie confortable et la charge très rapide. L’interface MIUI se révèle toujours agréable à l’usage, tandis que le mini-jack est présent. Autre bon point : les accessoires, avec la présence d’une coque de protection et du chargeur 33 Watts dans la boîte. Seuls regrets au final : l’obligation de choisir entre dual-SIM et extension mémoire et les débits pas très élevés en 4G. La copie est presque parfaite.