Xiaomi Mi 10 : le smartphone haut de gamme testé par Univers Freebox, il a tout (ou presque) pour plaire

Xiaomi Mi 10 : le smartphone haut de gamme testé par Univers Freebox, il a tout (ou presque) pour plaire

Après vous avoir proposé le test du Xiaomi Mi 10 Lite en milieu de gamme sous la barre des 400 euros, Univers Freebox vous propose celui du Xiaomi Mi 10 positionné sur le haut de gamme et donc mieux loti en termes de caractéristiques. La copie se révèle très intéressante.

Avant de passer au test, voici les caractéristiques du Xiaomi Mi 10, qui s’affiche en ce moment à 800 euros en version 8 + 256 Go sur la boutique du constructeur, et dont un exemplaire nous a été prêté par la marque :

 


Fiche technique du Xiaomi Mi 10 : les caractéristiques


-   Processeur : octa-core jusqu’à 2,84 GHz (chipset Snapdragon 865)

-   Mémoire vive : 8 Go en LPDDR5


-   Écran : dalle AMOLED 6,67 pouces avec une définition FHD+ (2 340 x 1 080 pixels) avec un rafraîchissement en 90 Hz

-   Audio : son stéréo

-   Stockage : jusqu’à 256 Go en UFS 3.0, non extensible par MicroSD (nous avons eu 128 Go)


-   Un logement Nano-SIM accessible depuis un tiroir de la tranche inférieure

-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B20/B28/B32

-   Compatibilité 5G : oui


-   Quadruple capteur photo au dos (organisation en ligne) : 108 + 13 + 2 + 2 Mégapixels

-   Capteur photo à l’avant : 20 Mégapixels dans un poinçon en haut à gauche


-   Prise casque 3,5 millimètres : non

-   Connectique de charge : USB-C (dans la tranche inférieure)

-   Support Wi-Fi : 802.11a/b/g/n/ac/ax

-   Connectivité Bluetooth : version 5.1

-   NFC : oui


-   Batterie : 4 780 mAh non amovible

-   Recharge filaire : support de la charge 30 Watts (bloc inclus dans la boîte)

-   Recharge sans-fil : oui

-   Recharge sans-fil inversée : oui


-   Système d’exploitation : Android 10 avec l’interface MIUI


-   Solutions de déverrouillage : reconnaissance faciale avec le capteur photo frontal ou lecteur d’empreintes digitales sous l’écran

-   Patchs de sécurité installés durant notre test : juin 2020

 


Un smartphone élégant

On peut le dire, le Xiaomi Mi 10 respire la qualité, tant dans le design avec son écran débordant sur les tranches latérales, que dans le choix des matériaux avec l’omniprésence du verre. Cela explique d’ailleurs les traces de doigt apparaissant assez vite.

En main aussi, mis à part l’aspect savonnette et le bloc photo arrière qui dépasse un peu, le ressenti est vraiment très bon. Malgré le grand format, on n’a pas l’impression d’avoir une brique dans la main.

Un bel écran AMOLED, du bon son stéréo

Concernant l’écran, l’AMOLED se traduit par de belles couleurs, tandis que le rafraîchissement en 90 Hz permet une bonne fluidité. Deux aspects ajustables depuis les paramètres. La luminosité se révèle également confortable pour un usage en intérieur par temps ensoleillé.

Concernant le poinçon accueillant le capteur photo avant, il n’est pas énorme et se fait assez rapidement (mais moins qu’espéré, comme vous le verrez quelques lignes plus bas).

Côté son, on a de la puissance, un rendu stéréo et un début de basses toujours bienvenu en vidéo ou en jeu (surtout perceptible jusqu’aux 2/3 du volume, les aigus reprenant un peu le dessus sur le dernier 1/3). Seul regret toutefois : le positionnement des grilles de haut-parleur. En mode paysage, on se retrouve à devoir tenir le smartphone par sa tranche droite pour ne pas avoir les grilles de haut-parleurs facilement obstruées et donc à garder le poinçon dans le champ de vision, en haut à droite. Or, on aurait bien aimé le cacher un peu ce poinçon, en l’ayant en bas à gauche. C’est de l’ordre du détail, mais les détails font la différence.

Enfin, ne cherchez pas le mini-jack au niveau de la tranche inférieure ou de la tranche supérieure. La connectique ne fait pas partie de l’équation.

Un smartphone gâté en photo

Avec son smartphone haut de gamme, Xiaomi propose quatre capteurs photo au dos, à savoir un module principal de 108 Mégapixels, et trois modules de 13, 2 et 2 Mégapixels. On a également un capteur frontal 20 Mégapixels pour les selfies. Sur le papier, il y a donc de quoi s’amuser un peu.

Dans les faits, le Mi 10 se révèle vraiment convaincant avec de belles photos de jour comme de nuit. Comme nous l’avons indiqué lors de précédents tests, pensez à désactiver le filigrane activé par défaut. Pour cela, il faut aller dans “Paramètres”, puis “Watermark”. Après, libre à vous de faire la promotion de votre smartphone…

Une photo en extérieur, puis ses versions ultra grand-angle et zoomée 2x :

Deux photos avec du flou d’arrière-plan, en intérieur et en extérieur :

Une photo de nuit en milieu urbain, puis sa version à peine corrigée par le mode nuit (tant le résultat est déjà bon ?) :

Deux photos en mode macro :

Une photo avec le mode 108 Mégapixels, qui pèse d’ailleurs près de 30 Mo :

Un exemple de selfie, en intérieur (et masqué) :

La B28 et la 5G, mais pas de dual-SIM

En tant que smartphone haut de gamme, le Xiaomi Mi 10 ne fait pas l’impasse sur la 5G. Il est déjà prêt. Les abonnés Free Mobile noteront également la prise en charge de la 4G 700 MHz, la fameuse B28 sur laquelle a beaucoup misé l’opérateur de Xavier Niel. Dommage qu’il ne propose pas le fonctionnement dual-SIM, soit la possibilité de gérer deux numéros depuis un même terminal. On a en effet un seulement emplacement Nano-SIM à disposition dans le tiroir de la tranche inférieure.

Ci-dessous, des débits obtenus en intérieur :

Et d’autres en extérieur :

Une configuration taillée pour le jeu

Avec son chipset Snapdragon 865, le Xiaomi Mi 10 permet de charger rapidement les jeux, puis de les faire tourner de manière fluide et avec de beaux graphismes. Durant nos parties d’Asphalt 9 et de Call of Duty Mobile, nous n’avons pas noté de chauffe particulièrement gênante.

Pour les amateurs de benchmarks, voici les résultats obtenus dans AnTuTu et Disk Speed. Dans AnTuTu, notre Xiaomi Mi 10 se retrouvait dans le Top 10 aux côtés du Galaxy Note20 Ultra 5G, du Redmi K30 Pro et de lui-même (en version 8 + 256 Go). Dans Disk Speed, il affiche les jolis scores de 676 Mo/s en écriture et 1 Go/s en lecture pour sa mémoire interne. Bref, une bête de course.

 

De quoi tenir la journée sans problème, une charge vraiment rapide

Avec sa batterie 4 780 mAh, le Xiaomi Mi 10 passe tranquillement la journée et permet d’en avoir un peu sous le coude.

Ci-dessous, un exemple d’utilisation : départ à 21h30 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 11h01 avec 24 %

-  1 heure et 15 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  30 minutes de streaming audio avec le son du smartphone (à bon volume)

-  25 minutes de YouTube avec le son du smartphone

-  25 minutes de YouTube avec les écouteurs Bluetooth

-  Consultation et alertes Gmail / Twitter

-  Pas mal de surf sur Internet

-  SMS/MMS

-  Photos

-  5 mises à jour d’applications

-  Tests de débit

Le Xiaomi Mi 10 s’accompagne d’un chargeur 30 Watts. Notre exemplaire de test était toutefois livré dans son plus simple appareil. Nous avons donc utilisé un chargeur compatible à notre disposition. Et on peut dire que ça va vite, très vite, au point que nous avons loupé notre premier suivi de charge.

Ci-dessous, un suivi de charge :

-  11h01 : 24 %

-  11h06 : 34 %

-  11h16 : 56 %

-  11h21 : 65 %

-  11h39 : 92 %

-  11h46 : 98 %

-  11h47 : 100 %

À noter enfin la charge sans-fil qui fonctionne dans les deux sens, permettant notamment de partager sa batterie avec un autre appareil. Nous avons ainsi pu redonner un peu d’énergie à un iPhone 11 et à un Galaxy S9.

Le système Android 10 à la sauce MIUI

Notre smartphone était fourni avec l’interface MIUI 11 basée sur Android 10.

Celle-ci se montre complète et propose des fonctionnalités pratiques comme :

-  Le mode nuit

-  Le mode lecture

-  La possibilité de masquer le poinçon

-  L’affichage multifenêtre

-  Le second espace pour protéger ses données sensibles

Pas de logiciels partenaires à foison, en tout cas sur notre modèle de test. Bien rangés dans un dossier, nous avions en effet Facebook, Neflix, LinkedIn et eBay, avec à chaque fois la possibilité de désinstaller.

Concernant la sécurité, reconnaissance faciale et lecture d’empreintes se montraient très rapides. Toujours au volet de la sécurité, nous sommes passés des patchs d’avril 2020 à ceux de juin 2020 après une mise à jour.


VERDICT

Sur bien des aspects, le Xiaomi Mi 10 se révèle très convaincant. Il profite d’une finition exemplaire, d’un bel écran AMOLED 90 Hz, d’un bon son stéréo, de la 5G, de la B28 chère à Free, d’une charge 30 Watts et d’une charge sans-fil inversée. Il propose de belles photos et de bonnes performances en multimédia. Son interface MIUI est très complète. Maintenant, la copie n’est pas parfaite, avec l’absence du mini-jack que certains pourront regretter (mais devenue monnaie courante sur le haut de gamme), l’impossibilité d’étendre le stockage interne ou encore ce positionnement des haut-parleurs empêchant d’enlever l’encoche du champ de vision en vidéo ou en jeu.