Xavier Niel, le fondateur de Free, renonce à la reprise du quotidien La Marseillaise

Xavier Niel, le fondateur de Free, renonce à la reprise du quotidien La Marseillaise

La Provence et Xavier Niel ayant jeté l’éponge, il ne reste désormais qu’une seule offre pour le rachat du quotidien La Marseillaise. Celle-ci satisfait d’ailleurs les salariés.

Deux offres se profilaient pour le rachat du quotidien La Marseillaise créé en 1943 et placé en liquidation judiciaire le 13 juillet 2020 : une première regroupant le journal concurrent La Provence et le fondateur de Free Xavier Niel et une seconde portée par le média Maritima. Les premiers ont finalement jeté l’éponge. Maritima est donc le seul candidat à avoir déposé une offre de reprise auprès du Tribunal de Commerce de Marseille, avec un examen prévu lors d’une audience programmée le 22 septembre et une décision attendue début octobre.

Une issue bien accueillie par les salariés de La Marseillaise qui rejetaient l’offre de La Provence et de Xavier Niel. Ils avaient ainsi manifesté devant le siège de La Marseillaise, en amont de la fin du dépôt des candidatures. L’offre de Maritima leur garantit le maintien des effectifs (passés de 200 en 2014 à 50 aujourd’hui, en raison de difficultés financières), mais également le format et la ligne éditoriale. “C’est une satisfaction et un soulagement parce que nous étions très mobilisés contre cette offre hostile”, a indiqué à l’AFP, Léo Purguette, rédacteur en chef de La Marseillaise.

Source : Capital