L’arrivée de Mediapro sur les Freebox et le lancement d’une application Free Ligue 1 en OTT pour tous, Xavier Niel fait le point

L’arrivée de Mediapro sur les Freebox et le lancement d’une application Free Ligue 1 en OTT pour tous, Xavier Niel fait le point

On touche au but. Dans un entretien accordé à Univers Freebox, Xavier Niel prévoit de rendre accessible la nouvelle application Free Ligue 1 Uber Eats aux non-abonnés Freebox. En parallèle, il espère l’arrivée de la chaîne Téléfoot de Mediapro sur les Freebox, les négociations avancent.

Free foule la pelouse de la Ligue 1 pour la première fois et ce pour le plus grand plaisir de ses abonnés adeptes du ballon rond. Lors du lancement de la Freebox Pop le mardi 7 juillet, l’opérateur a officialisé son nouveau service baptisé “Free Ligue 1 Uber Eats”. Ainsi dès le 22 août prochain, les abonnés Freebox Pop et Delta pourront profiter gratuitement de cette offre éditoriale innovante permettant d’accéder entre autres à des extraits en quasi-direct de tous les matches de la Ligue 1, soit 380 par saison mais aussi à d’autres formats (résumés, débriefs, interviews, web-documentaires). Les abonnés hors promotions Freebox Révolution, Mini 4K et One, pourront également y accéder sans surcoût. Pour les autres, reste à savoir le prix.

Avec ce nouveau service, Free “souhaite revenir à son adn et satisfaire d’abord ses abonnés”, confie son fondateur Xavier Niel dans une interview accordée à Univers Freebox. Mais il faudra bien rentabiliser le lot numérique obtenu par l’opérateur sur la période 2020-2024 pour moins de 50 millions d’euros par an. Alors à la question de savoir si Free proposera une application OTT avec abonnement aux non-abonnés Freebox lors du lancement de la prochaine saison de la Ligue 1, Xavier Niel le confirme à demi-mot, Free Ligue 1 Uber Eats « sera vendu par ailleurs très certainement mais on parlera de ça lors du lancement ».

Mediapro, bientôt sur les Freebox ? Free l’espère mais ça avance

Premier diffuseur de la Ligue 1 dès cet été, Mediapro et sa chaîne Téléfoot tarde pour sa part à officialiser sa distribution sur les box des opérateurs. Pour Free, rien ne presse, les négociations progressent tranquillement, « cela dépend plus de Mediapro que de nous », confie Xavier Niel avant d’ajouter sur un ton plus léger « on a jusqu’au 22 août, il nous reste plein de temps, en un mois et demi on peut faire beaucoup de choses, on avance, c’est un sujet qui avance avec tous les opérateurs, personne n’a annoncé pour l’instant, peut-être que certains l’annonceront prochainement. »

 

Pas de quoi s’inquiéter outre mesure pour le fondateur de Free puisque les abonnés pourront a minima voir la Ligue 1 en OTT comme ce fut le cas pour RMC Sport. Les abonnés Freebox Mini 4K et Pop pourront donc sans l’ombre d’un doute en profiter sur leur box Android TV. C’est en tout cas la volonté de Mediapro, être distribué partout en adressant tous les nouveaux usages, tous les terminaux et tous les moyens de diffusion en OTT, des discussions sont également en cours avec les Gafa.

Mi-juin, les négociations étaient visiblement serrées. Le groupe sino-espagnol avait des prétentions jugées trop élevées par les opérateurs. Mediapro aurait aurait demandé une coquette somme en avance. Un montant de 100 millions d’euros a été évoqué, une information aussitôt démentie par le diffuseur. Selon lui, il est malgré tout tout à fait normal de demander un minimum garanti. Une exigence qui n’est pas sans rappeler celle de RMC Sport en 2018. Au final, la chaîne sportive du groupe Altice n’a jamais été distribuée sur les box d’Orange, Bouygues et Free, elle « a perdu beaucoup d’argent », explique Xavier Niel. Une manière pour lui de faire comprendre que sans une distribution par les opérateurs, Telefoot de Mediapro est vouée à l’échec, surtout qu’il lui faudra atteindre les 3,5 millions d’abonnés pour être rentable, avec un abonnement à 25€. Un vrai défi.