Smartphones : une sécurité variable selon le pays et la carte SIM à bord

Smartphones : une sécurité variable selon le pays et la carte SIM à bord

Trois smartphones ont été impactés par des failles de sécurité, en fonction de la configuration régionale. Les brèches découvertes ont été comblées.

Lors du dernier concours de piratage Pwn2Own, des failles mettant l’utilisateur en proie à de la prise de contrôle ont été découvertes dans plusieurs smartphones Android. Si elles étaient différentes, celles-ci avaient un point commun. En fonction du pays d’utilisation et de la carte SIM insérée dans l’appareil, les vulnérabilités pouvaient en effet apparaître ou au contraire ne pas exister.

“Un même modèle de téléphone est supposé fonctionner de la même manière partout dans le monde”, souligne F-Secure. Or, “les paramétrages différenciés établis par des fabricants tels que Samsung, Huawei et Xiaomi peuvent affaiblir considérablement la sécurité de ces appareils, en fonction de la région où ils sont configurés ou de la carte SIM qu’ils contiennent”, note le spécialiste de la sécurité. Et de résumer : “pour un même appareil, les configurations varient et les consommateurs ne bénéficient pas tous des mêmes niveaux de sécurité”.

Les constructeurs ont été prévenus et les failles découvertes été corrigées. Les smartphones impactés étaient les Huawei Mate 9 Pro, Samsung Galaxy S9 et Xiaomi Mi 9.

Source : Clubic