Google Fit : une nouvelle interface pour l’application de suivi de la santé de la firme

Google Fit : une nouvelle interface pour l’application de suivi de la santé de la firme

De nombreuses nouveautés ainsi qu’une nouvelle interface sont désormais disponibles pour l’application de suivi de la santé de Google.

Google a profité de cette période de confinement pour sortir la nouvelle version de son application de suivi de la santé, Google Fit. Il est vrai que la firme de Mountain View a pas mal de retard dans le domaine, par rapport à son rival Apple. Cependant, elle tente de se rattraper en commençant par cette mise à jour qui apporte son lot de nouveautés, mais également une toute nouvelle interface à Google Fit.

L’application permet désormais d’enregistrer votre nombre de pas et les points cardio disposent d’un nouvel affichage. De plus, le moteur de recherche a inclus un nouveau système de récompense à son service, à l’instar de ce qu’a fait Apple avec ses montres connectées. Les récompenses sont des trophées qui vous seront décernés si les objectifs définis sont bien atteints.

Les équipes de développement de la société ont choisi de mettre en valeur les infos importantes pour les utilisateurs, grâce à de nouvelles couleurs qui correspondent bien à l’identité de la marque. A noter que cette nouvelle interface est également déployée sur Wear OS, le système d’exploitation des montres connectées de Google.

Sur la page d’assistance de l’application, Google a expliqué : « Nous reconnaissons que compter les pas est un objectif d’activité familier et un excellent point de départ pour beaucoup de nos utilisateurs lorsqu’ils sont sur le point de devenir actifs. Nous avons écouté attentivement nos utilisateurs et maintenant, les Heart-Points et le comptage de pas seront associés en tant qu’objectifs au centre de notre application ».

A cause de la pandémie de Covid-19, beaucoup d’entre nous sont confinés ce qui restreint nettement les possibilités d’activité physique. Voilà pourquoi Google a intégré des conseils de l’OMS à son service, comme l’entreprise l’a fait pour son moteur de recherche ou encore pour sa plateforme vidéo.

Source : AndroidAuthority