La fibre de Free disponible dans 4400 communes et 23 RIP

La fibre de Free disponible dans 4400 communes et 23 RIP

La fibre de Free se démocratise de plus en plus à travers le territoire. Premier recruteur sur ce segment l’an passé, l’opérateur a aussi mis les bouchées doubles sur le lancement de ses offres dans les RIP.

Les chiffres parlent d’eux-même, l’année 2019 fut une année record sur la fibre pour l’opérateur de Xavier Niel, qui compte bien continuer sur sa lancée. Fin décembre, ses offres FTTH étaient disponibles sur près de 4 400 communes contre 1 100 communes à fin 2018, informe t-il. Une progression due non seulement à la quasi-finalisation de son raccordement vertical (90%) dans les 106 communes en zones très denses mais surtout à une ouverture progressive en Zone AMII et dans les réseaux d’initiative publique.

Les offres fibre de Free accessibles dans 23 RIP

Après des débuts laborieux et la signature de contrats-cadre avec les différents opérateurs d’infrastructure, Free commercialise actuellement ses abonnements FTTH sur 23 RIP, notamment dans les Hauts-de-France (THD/59/62), en Moselle (Resoptic), Seine-Saint-Denis et Val-d’Oise (Debitex), en Alsace (Rosace), dans la Sartre, la Manche, le Vaucluse, en Auvergne, dans le Berry, le Doubs, la Loire, la Vendée, l’Aisne, les Pyrénées-Orientales (THD 66), la Mayenne, mais aussi dans l’agglomération de Vannes (Rev@) et dans le Grand-Est (Losange).

Sa stratégie d’être présent sur tous les réseaux d’initiative dans l’hexagone même à faible part de marché mais aussi dans les Zone AMII d’Orange et SFR en co-financement, porte ses fruits. En 2019, le nombre de prises raccordables du FAI a augmenté de près de 45 % à 13,9 millions soit près d’un foyer français sur deux contre 9,6 millions un an auparavant. Free accélère même encore plus fort en 2020 puisqu’en mars il revendique 15 millions de prises raccordables.

De plus en plus d’abonnés fibre pour Free et des objectifs remplis

Si ses offres fibre se démocratisent rapidement au quatre coin de la France, le parc d’abonnés FTTH de Free progresse lui aussi significativement, de près de 80 % sur l’année, avec au total 1 760 000 clients fin 2019. A noter un troisième (+210 000) puis un 4ème trimestre record (+245 000) tous opérateurs confondus en termes de recrutement. Résultat, Free réalise haut la main son objectif de plus de 500 000 nouveaux abonnés en 2019 (+777 000) et confirme les suivants à savoir atteindre 22 millions de prises raccordables en 2022 et environ 30 millions en 2024. L’opérateur prévoit aussi d’atteindre 2 millions d’abonnés cette année, un seuil qu’il dépassera dans les prochaines semaine d’après le directeur général d’Iliad. En 2024, Free ambitionne enfin de revendiquer 4,5 millions d’abonnés. Pour le moment, rien ne semble l’arrêter.