L’implantation d’une antenne-relais Free Mobile, une histoire sans fin

L’implantation d’une antenne-relais Free Mobile, une histoire sans fin

Après un long combat face à une commune, Free commence enfin les travaux d’implantation d’une antenne-relais. Mais élus et riverains sont toujours mobilisés.

L’espoir fait vivre, la mobilisation continue pour un collectif de Aix-Noulette dans le Pas-de-Calais où l’implantation d’une antenne-relais Free Mobile sème la zizanie également chez les élus.

A la suite de plaintes, environ 25 lettres de recours d’habitants, le maire a décidé de déposer un arrêté le 10 mai 2019 et ce après avoir donné son feu vert 5 mois plus tôt à l’installation d’un pylône de 25 mètres de haut de l’opérateur sur un terrain privé au centre-ville.

La goutte d’eau qui fait déborder le vase pour Free Mobile

C’en fut trop pour Free Mobile qui tente d’implanter son antenne dans la commune depuis 2017, et s’est d’ailleurs déjà heurté à un premier refus avant de changer d’emplacement. L’opérateur a finalement pris la décision d’attaquer en octobre dernier l’arrêté devant tribunal administratif, l’estimant illégal. Free a pourtant tenter de trouver une solution et a envisagé un recours gracieux mais face à l’absence de réponse de la municipalité ,une procédure contentieuse était inévitable.

Free Mobile a commencé les travaux

Depuis l’arrêté a été suspendu par ordonnance au tribunal administratif, rapporte aujourd’hui La Voix du Nord. La municipalité a saisi à son tour la juridiction de premier ressort mais cette dernière n’a toujours pas tranché. La procédure n’étant pas suspensive, Free a donc débuté ses travaux.

Ce futur pylône sera être visible de l’église de la commune, ce qui selon la municipalité et les riverains réfractaires au projet, ne respecterait pas le Plan local d’urbanisme. En cause également et cela devient une habitude, la pollution visuelle et l’impact des ondes sur la santé.

La commission de concertation sur les antennes-relais votée l’année dernière par le conseil municipal, pourrait être saisie. Le collectif devrait une nouvelle fois grincer des dents prochainement, un projet d’implantation d’antenne de Bouygues Telecom est à l’étude. Une histoire sans fin…