Play Store : Google a protégé les utilisateurs d’applications Android trop curieuses

Play Store : Google a protégé les utilisateurs d’applications Android trop curieuses

Google travaille pour une plate-forme Play Store plus sûre. Le groupe américain s’occupe notamment des applications trop curieuses. Exemple : celles demandant sans raison l’accès au journal d’appels et aux SMS.

Avec un Play Store régulièrement pointé du doigt à propos des menaces pour la sécurité des utilisateurs, Google a décidé de mettre les bouchées doubles pour rendre sa boutique applicative plus saine. La firme de Mountain View n’hésite d’ailleurs pas à communiquer à propos de ses actions en ce sens. 

Par le biais d’un billet de blog, Google indique ainsi avoir durci le ton concernant les demandes d’accès aux données de l’utilisateur, et plus précisément les demandes d’accès au journal d’appels et aux SMS. En 2019, suite à la mise en place d’une nouvelle politique, le nombre d’applications réclamant un accès aux appels et SMS a été réduit drastiquement, de 98 %. Dans les faits, le géant filtre davantage les soumissions sur son Play Store. Il veut s’assurer que les applications demandant d’accéder au journal d’appels et aux SMS ne soient validées que si cet accès est justifié par la fonction principale. Plus de 790 000 soumissions d’applications n’ont ainsi pas été acceptées.

Le combat se poursuit en 2020

Conscient que les auteurs de menaces mettront tout en oeuvre pour contourner ses mesures, Google n’a pas l’intention de baisser la garde. Pour 2020, la firme de Mountain View promet d’améliorer la détection des applications aux contenus et comportements nuisibles, mais également de détecter plus rapidement les fraudeurs et de bloquer les récidivistes.