Apple écope d’une amende record pour pratique commerciale trompeuse concernant des iPhones

Apple écope d’une amende record pour pratique commerciale trompeuse concernant des iPhones

Apple vient d’être condamné pour avoir ralenti certains modèles d’iPhone durant l’année 2017.

Les utilisateurs d’iPhone 6, SE ou 7 s’en souviennent certainement : la mise à jour d’iOS durant l’année 2017 avait entraîné un ralentissement de milliers d’appareils. L’affaire avait été portée en justice le 5 janvier 2018 pour une conclusion aujourd’hui. La direction des fraudes a alors condamné Apple à une amende 25 millions d’euros.

Il s’agit ici de la plus forte amende jamais infligée par la répression des fraudes. Le fabricant américain devra également publier un communiqué sur son site concernant cette décision. Apple a accepté la sanction sans broncher et, contacté par nos confrères du Parisien, se dit ” heureux de cette issue avec la DGCCRF “. Le fabricant avait d’ailleurs pris acte des plaintes et s’était excusé en 2017, en proposant également de fortes remises sur les batteries d’iPhone 6 à l’époque.

Cependant, même si la plainte initiale provenait d’une association accusant la Pomme d’obsolescence programmée, l’enquête “n’a pas mis en évidence ” cette pratique “au sens juridique” d’après Loïc Tanguy, directeur de cabinet.