Bouygues Telecom veut éviter les sorties de route avec un nouveau projet 5G d’ampleur

Bouygues Telecom veut éviter les sorties de route avec un nouveau projet 5G d’ampleur

Bouygues Telecom annonce sa participation au projet “5G Open Road”, aux côtés de Nokia, Renault et bien d’autres industriels.

Les nouveaux usages permis par la 5G commencent à faire l’objet de projets importants chez les opérateurs. Alors que SFR s’intéresse à “l’internet of things”, Bouygues Telecom fait partie d’une nouvelle initiative dédiée au développement de service autour de la conduite autonome. Objectif : créer “l’un des plus grands programmes d’assistance à la conduite de véhicules automatisés connectés sur routes ouvertes en Europe“, nommé 5G Open Road.

Au total, seize acteurs ont signé un accord de coopération d’une durée de 3 ans. Nokia et Bouygues Telecom se chargeront notamment de fournir les réseaux 5G nécessaires, Renault, Valeo ou encore Stellantis pour leur part amèneront au projet des prototypes de véhicules autonomes. Ceux ci pourront être de nature variée, avec des robots taxis, navettes autonomes, droïdes de logistique… Des équipements de bord de route intelligents et connectés sont également de la partie. Le projet, qui est chapeauté par PFA (Plateforme Automobile) et Nokia, est déployé sur le plateau de Saclay et dans la Communauté d’agglomération de Versailles Grand Parc, en Île-de-France.

Ce projet ambitieux a coûté 90 millions d’euros et est cofinancé par les membres du consortium dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir mis en place par le gouvernement, notamment pour le développement de nouvelles technologies, et la Banque Publique d’Investissement.