Insolite : Orange envoie un courrier de 6 pages à un abonné pour un hors-forfait de 5 centimes

Insolite : Orange envoie un courrier de 6 pages à un abonné pour un hors-forfait de 5 centimes

Orange pris en flagrant délit de gaspillage de papier, pour un léger dépassement de forfait.

Un pas en arrière pour l’écologie. Si les quatre grands opérateurs proposent encore à leurs clients de recevoir leurs factures en version papier par voie postale, ils privilégient toutefois l’envoi par mail et la consultation en ligne sur l’espace abonné. Seulement parfois, certaines situations flirtent avec le ridicule. C’est le cas aujourd’hui pour Orange.

L’un de ses clients, un quinquagénaire vivant dans une commune de la Loire-Atlantique, a eu la mauvaise surprise recevoir de l’opérateur pas moins de six pages dont trois détaillant toutes les communications (appels et SMS) passées durant le mois. « Tout ça pour avoir composé un numéro spécial hors forfait. C’est vraiment du gâchis de papier », lance-t-il dans les lignes de Actu.fr. En réalité, son hors-forfait s’élève à seulement 5 centimes, à tire de comparaison, une feuille A4 coûte plus chère à l’unité. Pour que cette situation ubuesque ne se reproduise plus, l’Andréanais a envoyé la semaine dernière un mail à Orange dans lequel il lui demande de recevoir dorénavant en cas de dépassement de son forfait, un courriel « dans un souci d’économie pour Orange et de préservation de notre environnement. » Ce à quoi sa conseillère lui a visiblement répondu ne pas être en mesure de faire autrement, affirme-t-il.

A l’heure où Orange ne cesse de rappeler sa volonté de maîtriser son empreinte énergétique, en s’engageant à être Net Zéro Carbone d’ici 2040  soit avec “dix ans d’avance sur les objectifs de notre secteur des télécom”, l’opérateur historique pèche encore sur quelques points. Pourtant, sa stratégie repose sur trois piliers réduire ses propres émissions de CO2, diminuer les émissions indirectes liées à sa consommation d’énergie et enfin réduire les émissions générées en amont par ses fournisseurs et en aval par ses clients. Et il ne faut pas l’oublier, fabriquer du papier, cela consomme beaucoup… On estime que 300 000 litres d’eau et l’équivalent énergétique de 2 000 litres de pétrole sont nécessaires pour produire environ 1 tonne de papier.