Orange, Free, SFR et Bouygues Telecom ont gagné 3 millions d’abonnés 5G en un an, la 3G n’a pas dit son dernier mot

Orange, Free, SFR et Bouygues Telecom ont gagné 3 millions d’abonnés 5G en un an, la 3G n’a pas dit son dernier mot

Le nombreux d’utilisateurs 5G a doublé en un trimestre en France.

Au fil du déploiement de la 5G en France, le nombre d’abonnés en profitant augmente logiquement. Un an après le lancement commercial de la cinquième génération de téléphonie mobile dans l’Hexagone, la 5G comptait fin 2021 près de 3 millions d’utilisateurs grâce à leur mobile compatible et leur forfait 5G, selon l’observatoire des marchés des communications électroniques de l’Arcep comptant pour le 4e trimestre. “Ce nombre a ainsi pratiquement doublé par rapport au troisième trimestre 2021”, indique le régulateur.

Cette adoption progressive reste toutefois largement en deçà de la 4G où le nombre d’utilisateurs s’élève à 66,1 millions au quatrième trimestre 2021, “et continue de croître à un rythme soutenu, entre + 10 % et + 15 % en rythme annuel depuis deux ans”. Sur les réseaux 3G, après une année 2020 marquée par une division par deux de la croissance de l’usage de ces réseaux, la reprise se confirme depuis le début de l’année 2021 avec 3 millions de cartes actives supplémentaires en un an pour un total de 67,7 millions. Si la troisième génération de téléphonie n’a pas dit son dernier à l’heure où les quatre grands opérateurs couvrent plus de 99% de la population en 4G, la fermeture de son réseau est actée à 2028 chez Orange.

Au total, 80,4 millions de cartes SIM sont en service en France dont 72,7 millions de forfaits. “Alors que le nombre de forfaits augmente activement soit un gain de 2,3 millions en un an ce trimestre contre  1,9 million un an auparavant, le nombre de cartes prépayées continue de diminuer, mais à un rythme annuel de recul qui a progressivement et fortement baissé durant l’année 2021,  de – 1 million au quatrième trimestre 2020 à – 110 000 ce trimestre”, constate par ailleurs l’Arcep.

 

 

l