SMS : une étude confirme que le tactile permet une bonne vitesse de saisie, mais sous quelques conditions

SMS : une étude confirme que le tactile permet une bonne vitesse de saisie, mais sous quelques conditions

La saisie tactile permet d’augmenter la vitesse d’écriture des messages sur mobile, à condition toutefois de prendre les bonnes habitudes et de bien choisir les outils à disposition.

Avec l’arrivée des écrans tactiles sur les smartphones, le clavier physique fait partie d’un autre temps. Si on y gagne évidemment en silence dans les environnements calmes, avec la disparition du bruit des touches (surtout pour les Speedy Gonzales du SMS), s’y retrouve-t-on vraiment en termes de rapidité de saisie ? C’est sur cet aspect que s’est penchée une étude réalisée avec le concours de plus de 37 000 personnes dans 160 pays.

Depuis un clavier virtuel, les utilisateurs atteignaient les 29 mots par minute en moyenne avec un seul doigt et les 38 mots par minute en moyenne avec deux doigts. Le chiffre varie selon l’âge, puisqu’il serait de 40 mots pour les adolescents et de 29 et 26 mots pour les personnes âgées de 40 et 50 ans respectivement. Cela s’explique notamment par le temps passé quotidiennement sur le mobile, et du coup la pratique. Pour revenir au rythme moyen atteint avec les deux doigts, c’est à peine 25 % de moins par rapport aux 52 mots atteints lors d’une saisie sur un clavier physique AZERTY / QWERTY de taille standard. 

Au-delà de la moyenne, un participant à l’étude parvenait à 85 mots par minute avec un clavier virtuel. Pour approcher ce genre de cadence en saisie tactile, les chercheurs conseillent d’utiliser les deux pouces et les outils à disposition comme la correction automatique et l’écriture prédictive. Et s’ils recommandent d’utiliser la correction automatique qui augmente la cadence de 9 mots par minute en moyenne, ils suggèrent en revanche d’éviter la saisie prédictive qui nous retarderait de 2 mots par minute avec les secondes d’attention consacrées à choisir le mot.

Source : The Guardian