Google accusé d’avoir collecté des données d’appels et de message en catimini sur Android

Google accusé d’avoir collecté des données d’appels et de message en catimini sur Android

Un chercheur remet en cause la transparence du géant américain concernant les données récoltées sur Google Messages et Google Téléphone.

Tout en discrétion. Le chercheur Douglas Leith, professeur d’informatique au Trinity College de Dublin a dévoilé des résultats de recherches pour le moins préoccupants. Ces derniers indiquent en effet que Google, à travers ses applications de SMS (Google Messages) et de téléphonie (Google Téléphone) a récolté des données concernant les communications des utilisateurs sans les prévenir.

Ces données comprennent entre autre le hachage des messages, permettant de joindre émetteur et destinataire et l’horodatage pour Google Message ou encore les heures d’appels et les durées ainsi que les numéros de téléphone contactés pour Google Téléphone. Elles ont été envoyées notamment aux services Google Play et à Google Firebase Analytics.

L’exploitation de données est devenue normale, on pourrait alors se dire qu’il n’y a rien de choquant à cela. Cependant, l’utilisateur n’est pas informé de la collecte de ces informations, notamment du fait que les deux applications soient préinstallées sur de nombreux smartphones Android. De plus, ces données ne sont pas téléchargeables via la plateforme Google Takeout, et rien n’est spécifié sur les pages Google Play des applis. Une enfreinte au RGPD sur lequel Google, alerté par le chercheur, doit se pencher.

Source : Frandroid