Meilleur réseau mobile à La Réunion : Orange en tête, Free dernier et de loin

Meilleur réseau mobile à La Réunion : Orange en tête, Free dernier et de loin

nPerf vient de dévoiler son baromètre annuel 2021 des connexions Internet mobiles à La Réunion. Free se retrouve dernier du classement général.

Développée par nPerf SAS, l’application mobile nPerf permet d’évaluer la qualité de sa connexion mobile 2G/3G/4G/ à l’île de La Réunion. L’étude repose sur les tests réalisés par les utilisateurs de l’application mobile, disponible gratuitement sur iOS et Android. Pour éviter tout biais dans l’étude 2022, nPerf applique des filtrages de pertinence sur les tests, si bien que l’étude porte sur un total de 12 375 tests de débit, 4 255 tests de navigation et 3 881 tests de streaming sur YouTube.

Le résultat, toutes technologies confondues, démontre une supériorité d’Orange sur ses rivaux, en arrivant premier sur 4 des 6 critères mesurés. SFR arrive second, en étant premier sur un des critères (le taux de réussite de connexion au réseau), mais Zeop est juste derrière, et Free ferme la marche loin derrière.

Focus sur le débit : Les abonnés Orange ont bénéficié du meilleur débit descendant moyen en 2021.

Au cours de l’année 2021, Orange se montre stable et domine ses concurrents avec une moyenne de 77,78Mb/s contre 61,12Mb/s sur le baromètre de 2021, amorçant même une échappée à partir de septembre. Il dépasse ainsi Zeop (64,49Mb/s contre 42,97Mb/s en 2021) et SFR (64,41Mb/s contre 57,09Mb/s en 2021), aux évolutions comparables. A un niveau inférieur, la vitesse de téléchargement de Free (33,29Mb/s contre 26,73Mb/s en 2021) semble se dégrader mois après mois, terminant l’année à un niveau plus de deux fois inférieur à celui de ses adversaires. L’opérateur de Xavier Niel affiche tout de même une amélioration si on compare l’étude 2022 et 2021.

Concernant le débit montant, Orange se montre une nouvelle fois hors catégorie avec une moyenne de 17,34Mb/s contre 15,44Mb/s sur le baromètre de 2021. Il dépasse ainsi SFR (13,76Mb/s contre 13,57Mb/s en 2021) et  Zeop (12,43Mb/s contre 9,30Mb/s sur en 2021), ainsi que Free  (10,97Mb/s contre 8,03Mb/s en 2021) .

 

Free en hibernation

Free signe une progression sur les débits mais celle-ci reste infime comparer à ses concurrents. Les indicateurs concernant le streaming et la navigation affichent une diminution (-4,65% sur la navigation et -7,2% sur le streaming), et le ping augmente de 6,33ms.

Les opérateurs sont autorisés à exploiter leurs fréquences 5G dans quelques semaines. Free pourrait faire basculer la balance grâce à ses 100Mhz en 3,5Ghz, ses 10Mhz en 700Mhz et dans l’exploitation de ses fréquences 4G non utilisées. Faut-il encore que ce dernier se réveille de son long sommeil qu’on déplore depuis plusieurs mois… nPerf conclut quant à lui : “globalement, le paysage des connexions mobiles à Internet sur l’île de la Réunion connaît une légère embellie moyenne, assez disparate selon les fournisseurs, au bilan de notre baromètre annuel. L’année à venir nous réservera-t-elle des surprises ?