Fusion TF1-M6 : Patrick Drahi essaiera de “récupérer ce qui va tomber de l’arbre”

Fusion TF1-M6 :  Patrick Drahi essaiera de “récupérer ce qui va tomber de l’arbre”

Le fondateur d’Altice espère profiter de l’union entre TF1 et M6 pour s’emparer de l’une de leurs chaînes TNT.

Favorable à la consolidation du marché des télécoms en France, Patrick Drahi l’est aussi concernant les médias. Auditionné hier devant une commission d’enquête du Sénat, le propriétaire de SFR et des chaînes BFMTV-RMC a notamment déclaré ne pas voir “d’objection” à la fusion entre TF1 et M6.

A ce mariage, “j’y suis favorable, j’aurais aimé joué un rôle là-dedans parce que mon groupe est petit, même si j’ai la première chaîne d’information . En termes de poids économique dans les médias en France, je suis très fier d’être passé de 190 à 350 millions d’euros (de chiffre d’affaires) mais ce n’est que 350 millions là où TF1 fait environ 2 milliards d’euros et M6 entre 1,5 et 1,6 milliards d’euros”, a-t-il par ailleurs indiqué.

Opportuniste, le fondateur d’Altice espère profiter de cette fusion pour renforcer son groupe économiquement. Si TF1 et M6 devront vendre plusieurs de leurs chaînes de la TNT pour ne former plus qu’un, Patrick Drahi entend bien se positionner : “Si je peux récupérer ce qui va tomber de l’arbre, je le ferai. Ce serait mieux d’ailleurs qu’un entrepreneur qui a un petit peu réussi s’en occupe plutôt que quelqu’un sorti de nulle part, qui va se planter en trois ans”.

En attendant de voir plus grand et de s’ouvrir à d’autres thématiques, Altice Media poursuit son développement sur le segment de l’information. BFM TV se régionalise de plus en plus à coup de rachats de chaînes locales. En 2022, la première chaîne d’info en continu comptera 10 déclinaisons. Un lancement est prévu prochainement dans l’ouest de la France et dans le Grand-Est.

Selon la Lettre de l’audiovisuel, le groupe de Patrick Drahi aurait dans cette optique d’ores et déjà racheté La Chaîne normande (LCN) créée en 2011 à Rouen et avoisinant le million d’auditeurs au premier semestre. En septembre dernier, Altice Media était également en discussion avancée avec Alsace 20, la chaîne locale du quotidien régional Dernières Nouvelles d’Alsace, basée à Strasbourg.

 

Source : AFP