Des prix inchangés chez Free Mobile depuis 10 ans, Xavier Niel explique comment cela est possible

Des prix inchangés chez Free Mobile depuis 10 ans, Xavier Niel explique comment cela est possible

Les coût de production augmentent mais Free Mobile apparaît toujours à contre-courant de ses rivaux. En 10 ans, ses prix n’ont pas augmenté. Avec la promesse d’un maintien au moins jusqu’en 2027. Xavier Niel révèle la stratégie de l’opérateur.

Prix bas, transparence, simplicité, liberté et prix inchangés. A l’occasion des 10 ans de Free Mobile, Xavier Niel est revenu sur la révolution initiée par l’opérateur en 2012, laquelle a permis de redonner du pouvoir d’achat aux Français. Dans une interview accordée au Parisien et menée par un groupe de lecteurs, le fondateur d’Iliad,  s’est notamment remémoré une anecdote qui le rend très fier : “Arnaud Montebourg, avant d’être ministre du Redressement productif, avait dit en 2012 que «Free Mobile avait fait plus en un mois pour le pouvoir d’achat des Français que le président précédent (Nicolas Sarkozy) en cinq ans. » C’est tellement une fierté de se dire qu’en tant qu’entrepreneur nous ayons pu apporter quelque chose aux Français. Nous avons eu un impact direct sur leur vie en rendant le digital accessible à tous”.

Dix ans plus tard, Free Mobile a maintenu le prix des forfaits mobiles inchangés, ce qu’aucun autre opérateur ne peut revendiquer dans l’Hexagone. A la question de savoir comment a-t-il fait pour conserver les tarifs de ses offres au plus bas, alors que les coûts augmentent, Xavier Niel explique : “Depuis le début, notre marketing repose sur une volonté de garder des prix inchangés et d’ajouter toujours plus de services dans ces tarifs considérés bas. Si le coût de production de nos forfaits est plus élevé, notre travail est de se demander comment le compenser, avec une augmentation des volumes, du nombre d’abonnés”. Une manière de dire que chaque opérateur aurait pu faire de même.

Chez Free Mobile, le meilleur moyen d’augmenter le revenu moyen par abonné n’est pas de revoir à la hausse le prix de ses abonnements. Pour gagner en rentabilité et conserver le prix de ses offres historiques, l’opérateur a d’abord dû, alors en difficulté sur le segment, mettre fin en 2019 à sa dépendance vis à vis  de ses ventes privées à prix cassé en proposant des offres plus paisibles aux alentours de 10 euros là où il les exhibait à 0,99€ ou 2,99€ auparavant. Surtout, l’opérateur a enclenché une nouvelle stratégie commerciale avec l’objectif de migrer au maximum ses abonnés 2€ vers son forfait premium plus onéreux, souvent via un pallier intermédiaire. Cette volonté de montée en gamme porte ses fruits puisque Free Mobile a enregistré un gain de 295 000 abonnés sur ses offres 4G et 5G lors du 3e trimestre 2021, un record pour lui.

Mais combien de temps cela-va-t-il durer ? Dans une vidéo buzz postée la semaine dernière alors grimé en président de la république, Xavier Niel a fait la promesse d’un maintien du prix de son forfait 2€ et à 19,99€ pendant 5 ans. Sur les dix ans à venir, “je ne sais pas”, préfère t-il tempérer aujourd’hui.