Licence 3G : Free victime d’arrangements politiques ?

Selon le magazine Challenges, l’éventuel abandon de la 4eme licence 3G serait consécutif à des accords entre L’Elysée et Martin Bouygues :

Ami personnel de Nicolas Sarkozy, Martin Bouygues aurait conclu un marché avec l’Elysée : pour compenser son refus d une fusion entre Areva et Alstom, réclamée par Bouygues, le président aurait fait deux «cadeaux» au patron : la suppression de la publicité dans l’audiovisuel public, favorable à TF1 … et l’abandon de la quatrième licence.

Pour autant, il n’y a eu pour le moment aucune annonce officielle quant à l’enterrement définitif de cette 4eme licence.