Longue vie aux objets : le gouvernement guide les utilisateurs pour un numérique plus respectueux de l’environnement

Longue vie aux objets : le gouvernement guide les utilisateurs pour un numérique plus respectueux de l’environnement

Le gouvernement lance une nouvelle plate-forme baptisée “Longue vie aux objets” pour soutenir une consommation responsable. Il ratisse large, au-delà des objets électroniques tels que les ordinateurs, tablettes et smartphones.

“Longue vie aux objets”, clame le gouvernement, qui vient de lancer un site afin de guider les consommateurs dans des comportements plus responsables lors de l’acquisition d’un objet et de son remplacement en cas de panne ou d’obsolescence.

Sont concernés les appareils électroniques (smartphones, tablettes tactiles, consoles de jeu, équipements informatiques, etc.) et les appareils électroménagers, mais également les outils de bricolage, les équipements de loisirs (musique, sport, jouet), le mobilier, les éléments de décoration, les vêtements et les articles de puéricultures. Il s’agit de ratisser large.

Sur ce nouveau site, l’internaute peut ainsi se faire guider grâce à un moteur de recherche pour trouver le professionnel le plus adapté pour un achat d’occasion, une réparation, une location, un échange ou encore un don.

Longue vie aux objets distille en outre des conseils pour consommer autrement et réduire son impact sur l’environnement. Un moteur de recherche permet de son côté d’identifier plus facilement les appareils avec le meilleur indice de réparabilité, tout en rappelant les différentes valeurs et leurs significations.

Longue vie aux objets propose un outil de diagnostic en ligne (sous la forme d’un chatbot) et une section actualité. Sans oublier les tutoriels d’entretien et de réparation.

Un contenu relativement dense, qui montre un réel effort pour mieux éduquer le consommateur parfois perdu entre les engagements affichés, les labels parfois obscurs et les conseils incomplets.